FEMAFOOT : Mamoutou Touré dit Bavieux, le nouveau président

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Fin de la  récréation ! La Fédération malienne de  football a un nouveau président. Il s’appelle Mamoutou Touré dit Bavieux. Il a été élu hier, jeudi 29 août 2019, lors de l’assemblée générale extraordinaire de la FEMAFOOT tenue au Centre internationale de conférence de Bamako (CICB). Il est élu  pour un mandat de 4 ans, soit 2019-2023.

Ils étaient 62 délégués à départager les trois candidats pour la présidence de la Fédération malienne de football, à Savoir Mamoutou Touré dit Bavieux, Salaha Baby et Alassane Souleymane Maiga. Au cours de ladite assemblée, le candidat Mamoutou Touré dit Bavieux a été élu président avec 32 voix devant  Salaha Baby qui a eu 30 voix et Alassane Souleymane, 0 voix.  La liste complète du nouveau comité exécutif est la suivante : Mamoutou TOURE dit Bavieux « Président », Sekou Massire SYLLA, Sekou Diogo KEITA, Lassana KOUMA, Kassoum COULIBALY, Colonel Major Brahima DIABATE, Ichaka DIAKITE, Mohamed Sega SISSOKO, Boubacar Karamoko COULIBALY, Hassane CISSE, Adama SANGARE, Toubaye KONE, Sidi Bekaye MAGASSA, Mme DJILA Assitan DIALLO, Brahima SANGARE et Mme Aminata DIALLO.

C’est le Mali qui a gagné

Le président fraichement élu a fait une déclaration sur sa page Facebook. « En ce 29 août 2019, le bon Dieu a fait grâce au Mali avec l’élection d’un nouveau comité exécutif à la FEMAFOOT mettant ainsi fin à une trop longue crise », a-t-il écrit avant d’ajouter : « Moi, Mamoutou TOURE dit Bavieux l’enfant de Niarela, j’en rends grâce au tout puissant Allah ».

Sans rancune, il a remercié et félicité ses adversaires. « Ensuite, j’aimerais saluer mes challengers, mes jeunes frères Salaha BABY et Alassane SOULEYMANE qui n’auront pas démérité », a-t-il écrit. Aussi, a-t-il demandé l’accompagnement de ces  deux candidats pour la réussite de son mandat. « Nous voulons les inviter à jouer pleinement leur rôle au sein de notre famille car une sagesse de chez nous dit qu’un seul doigt ne peut porter un caillou, 
Je veux qu’ils soient avec nous les doigts qui portent le caillou FEMAFOOT 
», lit-on sur la page Facebook du nouveau président de la FEMAFOOT. Aux deux candidats malheureux, Salaha Baby et Alassane Souleymane Maiga, il a tendu la main. « Cette main tendue sera très vite visible dans les tous prochains jours avec des actions concrètes sur le terrain », a-t-il déclaré.  Pour lui, le seul gagnant n’est pas lui, mais le football malien. « Nous voulons ici être clair et limpide, il n’y a qu’un seul gagnant aujourd’hui c’est le MALIFOOT », a-t-il laissé entendre.

Il faut rappeler la FEMAFOOT était dans une crise totale profonde depuis des années.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *