Maouloud 2019 : Ousmane Chérif Haidara appelle à soutenir l’armée malienne et montre l’exemple

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Dans la nuit du Samedi 9 au dimanche 10 novembre 2019, le stade du 26 mars était plein à craquer. De l’intérieur comme de l’extérieur, des gens étaient venus de partout pour célébrer le Mouloud 2019. Ousmane Chérif Madani Haidara, a prêché pour la paix, voire pour l’amour du Mali ; le soutien aux militaires ; l’honnêteté de tous pour le bonheur du pays et autres.

Pour la célébration de la fête de Mouloud 2019 (fête de la naissance du prophète Mohammed), des gens sont venus de partout à travers le Mali et ses pays limitrophes pour le faire le plein du stade de 26 mars. Le guide des Ançars, dans son prêche, s’est focalisé sur la paix et la stabilité dans le pays ; la cohésion sociale et l’amour pour le Mali ; l’éducation et l’honnêteté de tous pour le bonheur du Mali ; l’aide de nos militaires ; la demande d’octroyer un mandat donnant l’autorisation à la Minusma de combattre les ennemis du Mali….

A l’entame de ses propos, Ousmane Chérif Madani Haidara a laissé entendre que les Maliens doivent se donner la main pour faire face aux problèmes du pays. Il précise que partout où il y a l’union et l’unité du peuple, se trouvent la paix et la grâce de Dieu. « Ce pays a besoin que de la paix. Je jure que si les Maliens s’entendent, Dieu nous vient en aide et les ennemis ne nous vaincront jamais », prêche le guide Haidara.

Se prononçant sur le problème des FAMA, Haidara a confié que la victoire des militaires est celle de tous les citoyens. Ce qui l’amène à lancer un appel à un soutien du peuple malien à son armée. « Le Mali, de nos jours, n’a pas besoin de la guerre. Le Mali a plutôt besoin de la paix, de la stabilité, et de l’aide pour les FAMA », a précisé le chérif de Banconi.

Parlant des réfugiés maliens, il rappelle que les Ançars ont également fait le don 118 millions. Ce qui l’amène à dire que la religion musulmane ne se limite pas à la prière seulement, mais consiste à compatir à la tristesse d’autrui et à venir en aide aux autres. Un bon musulman, dit-il, doit avoir l’amour et le bonheur de son pays, village, et sa société. 

10 millions à l’armée malienne

Le président du Haut conseil islamique du Mali qui a appelé à soutenir l’armée malienne montre le bon exemple. « Pour aider nos militaires, je promets de remettre 10 millions de F CFA au gouvernement pour les militaires », a-t-il déclaré avant de tacler les dirigeants : « Aucun pays ne peut se développement sur le mensonge. Que les gens travaillent avec l’amour et l’honnêteté, et que chacun remplisse sa tâche comme ça se doit. Quand les occupants des postes du pays travaillent avec droiture, les choses vont impérativement changer et le pays aura ce qu’il souhaite. Le cadeau que j’offre aux autorités est qu’elles aient pitié des gouvernés et travaillent avec honnêteté pour le bonheur de la Nation ».

Parlant de la présence des forces étrangères au Mali, le guide apporte un jugement négatif. Il affirme que leur présence n’a rien changé. Cela, par le fait que le peuple n’est pas satisfait de leur prestation. Ousmane Chérif dit vouloir avoir des éclaircissements par rapport à l’inaction des forces étrangères, dotées des matériels adéquats de combat et venues pour s’interposer entre le Mali et les ennemis. Mais incapables d’empêcher la tuerie des civils et des militaires. « Nous demandons au président de la République IBK de demander à la communauté internationale de donner un mandat autorisant la Minusma à ouvrir le feu sur les ennemis du Mali », a-t-il souhaité.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *