IBK A PARIS : La plus insignifiante des preuves

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

A ceux qui s’interrogent encore sur l’ampleur du désarroi dans lequel le régime IBK est plongé, le dernier épisode du voyage à Paris leur ôtera tout doute. C’est une banale “carte d’invitation” que le pouvoir a fait publier sur les réseaux sociaux pour expliquer le bien-fondé de la présence de IBK à la cérémonie d’hommage aux 13 soldats français.

Une banale “carte d’invitation” comme on est obligé d’en faire pour maîtriser les entrées aux Inavalides, lieu de la cérémonie. Des cartons d’invitation comme on en fait des tonnes à Koulouba pour toutes sortes de cérémonie mais qui n’ont jamais été destinés à un chef d’Etat. Macron se défie-t-il à ce point du chef de l’Etat malien pour le confondre avec le commun des participants à l’hommage ? Ou est-ce IBK qui, gêné aux entournures, veut brandir la plus insignifiante des preuves pour expliquer à une opinion nationale rétive qu’il n’a pas le choix de sa présence ?  Tout incline à donner du crédit à la seconde hypothèse.

Après l’absence remarquée à Gao du président aux obsèques des 30 soldats de Tabankort et la déclaration intempestive du président de la commission défense sur le manque de moyens pour rapatrier les corps des militaires tombés en mission, le voyage de Paris est un caillou dans les chaussures du pouvoir. Le 04 septembre 2013 et ses belles résolutions patriotiques sont loin derrière nous !

C H Sylla

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *