Lettre ouverte

𝐀 𝐌𝐚𝐦𝐚𝐝𝐨𝐮 𝐊𝐚𝐬𝐬𝐨𝐠𝐮𝐞́, 𝐏𝐫𝐨𝐜𝐮𝐫𝐞𝐮𝐫 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐑𝐞́𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐪𝐮𝐞 : 𝐎𝐧 𝐫𝐞́𝐜𝐥𝐚𝐦𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐧𝐨𝐭𝐫𝐞 𝐚𝐫𝐠𝐞𝐧𝐭, 𝐲 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐫𝐢𝐬 𝐥𝐞𝐬 ” 𝟑,𝟓 𝐦𝐢𝐥𝐥𝐢𝐚𝐫𝐝𝐬 𝐝𝐞 𝐥’𝐡𝐨̂𝐭𝐞𝐥 𝐝𝐞𝐬 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐬”

Monsieur le Procureur de la République, permettez-moi de vous écrire à propos du très bon travail que vous avez commencé depuis quelques jours. Je parle bien sûr de l’ouverture des dossiers sur la lutte contre la corruption.

Désolé de n’avoir pas commencé par me présenter, je suis Mohamed Ag ASSORY. Ce nom ne vous dit certainement pas grand-chose, car je ne suis pas parmi vos nombreux “clients” que vous recevez ces derniers temps. Je suis surtout un jeune compatriote qui aime se mêler de tout sans être invité. Je suis également un de vos cousin du Nord, donc quand je dis “Monsieur ” là, comprenez que c’est juste pour la forme et pour éviter une condamnation pour non-respect à l’autorité. Cependant, au nom de ce cousinage-là, je vais me permettre d’utiliser un certain ton de vérité.

Après cette brève parenthèse, je vous transmets surtout les encouragements et les félicitations de l’ensemble du peuple malien. Ce peuple meurt de soif de justice potable depuis des années. Aujourd’hui vous incarnez l’espoir, l’espoir d’une justice pour tous. Bref, une vraie justice quoi !

En parlant de justice, je vois que vous avez ouvert des enquêtes sur plein de dossiers : l’APCAM, les avions cloués…. Mais, curieusement, on a aucune nouvelle sur ” le détournement de plus de 3 milliards F CFA à l’hôtel des finances”.

Pourtant cette affaire avait été révélée à l’opinion nationale par les syndicats des magistrats. Si je ne me trompe, vous étiez même dans cette conférence de presse lors de la grève des magistrats.

Sachant que des grandes personnalités à l’image des magistrats ne sauraient tenir des tels propos sans preuve, j’en déduit que vous disposez de tous les éléments pour tirer cette affaire au clair et envoyer les responsables rejoindre le sieur Bakary Togola dans sa nouvelle “demeure ».

Comme vous êtes très surchargé en ce moment avec des risques de trous de mémoire, je vous rappelle juste que le Ministre des finances de l’époque et qui occupe le même maroquin en plus de celui de la Primature est Monsieur Boubou Cissé.

Ce n’est pas que les autres affaires ne m’intéressent guère, mais vous savez, monsieur le Procureur de la République, les maliens veulent tout leur argent ou à défaut, des têtes, mais des très grosses à l’image des montants en jeu. Donc, vous avez ici l’occasion de faire du “une pierre trois coups ». Si on commence à nettoyer, autant commencer par soi !

Vous allez surtout nous prouver par cet acte, même à nous les plus sceptiques, que la machine de la justice malienne a repris de belle et n’a qu’une seule vitesse et en bonus que personne n’est dorénavant “intouchable” dans ce pays.

Que toutes les têtes tombent, et vous aurez notre soutien total !

Très respectueusement,

Mohamed Ag ASSORY,
Citoyen et justiciable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.