MEDIAS

3ème commémoration de la disparition de l’ex-Président ATT : Lobbo Traoré rend hommage « au soldat de la paix »

Décédé en 2020, cela fait exactement trois ans que l’ex-Président de la République du Mali, feu Amadou Toumani Touré dit ATT s’en est allé pour toujours. Considéré par certains comme « un soldat de la paix », l’hommage a été rendu à l’illustre disparu par son épouse, en l’occurrence Lobbo Traoré, présidente de la Fondation Amadou Toumani Touré pour enfance, ancienne première dame du pays.

Connue pour ses multiples gestes philanthropiques à l’endroit des enfants et les femmes du pays, l’ex-première dame du Mali poursuit ses œuvres humanitaires en dépit de la disparition de son mari. Commémorée la semaine dernière à Bamako par les amis, les parents et connaissances fidèles aux idéaux de l’ex-Président, la triste date de la mort d’ATT a été mise à profit par Lobbo pour faire des dons aux familles vulnérables, aux veuves et orphelins du pays. Mme Touré Lobbo Traoré a voulu livrer un message au monde entier à travers le discours rédigé à cette occasion. « Nous nous retrouvons pour commémorer la disparition d’un grand leader, le Général Amadou Toumani Touré qui nous a quitté il y a trois ans ». « Notre foi en Allah, les soutiens multiformes témoignés nous ont permis de surmonter cette douloureuse épreuve ». Ainsi, rassure-t-elle, « le Général Touré n’était pas seulement un chef, il était le symbole de l’unité, de la résilience et du dévouement. Son héritage et ses contributions à notre patrie continuent de nous inspirer ». Aux Maliens et participants à la cérémonie de commémoration, l’ex-première dame dira que les gens ne doivent pas se contenter de pleurer la disparition d’ATT, mais de célébrer plutôt sa vie, ses réalisations et l’esprit qu’il a insufflé en chacun de nous. « Trois ans durant, dit-elle, nous avons compris que la mort est une fatalité ; qu’il nous faut sauvegarder et poursuivre avec détermination sa noble lutte pour le bien-être des enfants et leurs mères. Avec fierté et admiration, nous plaçons les enfants, ses (ATT) amis, au cœur de cette 3ème commémoration. Les enfants méritent toute notre affection, et davantage lorsqu’ils sont confrontés à la maladie ». Au cours de cette 3ème commémoration, la Fondation a remis des dons en vivres (10 tonnes de riz, 200 bidons d’huile et 50 cartons de pâtes alimentaires) à 120 familles d’enfants vulnérables. S’y ajoute la donation de 160 machines de coupe et couture accompagnées de 10 balles de tissus à 8 associations de soutien aux veuves ainsi qu’à 2 centres de formation. Des dons des jouets et de sang ont pu avoir lieu au cours de cette 3ème commémoration.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.