ABFN LOGE DANS DU NEUF : Le travail titanesque abattu par le DG Abdourahamane Oumarou Touré

Connu pour son assiduité et son sérieux dans le travail bien fait, le Dg de l’Agence du bassin du Fleuve Niger (Abfn), Abdourahamane Oumarou Touré, a insufflé un souffle nouveau à cette agence qui s’occupe de la protection et de sauvegarde de l’artère nourricière, le fleuve Niger. Héritant de cette agence logée en location, le DG Touré s’est battu comme un beau diable afin d’offrir à l’Abfn son propre siège. Chose qui a été faite ce jeudi 29 décembre 2023, malgré que le processus n’ait pas été un long fleuve tranquille. Loin s’en faut !

L’inauguration du siège du complexe administratif de l’Agence du Bassin du Fleuve Niger intervient environ deux ans après la pose de la première pierre des travaux de construction, effectuée le 15 décembre 2020. Inauguré par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné, en présence de l’artisan principal de l’œuvre, le DG de l’Abfn, Abdourahamane Oumarou Touré, le nouveau joyau de l’ABFN, sis à N’Tabacoro (contigu à la Direction des eaux et forêts), est un bâtiment R+3 avec les commodités requises, bâti sur une superficie d’un demi-hectare, pour optimiser le rendement des agents de la Direction générale de l’Agence du Bassin du Fleuve Niger. Le bâtiment comprend entre autres : 70 bureaux ; 4 salles de réunion ; 02 salles de formation ; 04 salles de laboratoire ; 3 salles pour le futur observatoire consacré au suivi du fleuve ; une salle de cafétéria ; une salle d’archives ; un local pour chauffeurs ; 3 magasins ; 14 toilettes.

Le coût de réalisation de cette belle bâtisse, entièrement supporté par le budget national est d‘un milliard trois cent soixante-dix-neuf millions neuf cent cinquante-trois mille cinq cent quarante (1 379 953 540) F CFA. Outre la Direction Générale, le nouveau siège accueillera l’Unité de Gestion du Projet de Réhabilitation Economique et Environnementale du Fleuve Niger ; toute chose qui permet de faire des économies sur les contrats-bail.

Rappelons que le projet de construction du siège de l’Abfn a joué de malchances à plusieurs occasions : quand les ressources financières étaient disponibles, la parcelle ne l’était pas. Quand la parcelle était disponible, les ressources financières ne l’étaient pas ; avec les évènements majeurs que le pays avait organisés, à savoir : le sommet Afrique-France en 2017 et les élections générales en 2018.

En effet, le projet codifié depuis 2008, sous le numéro RNP 2508 a dû attendre plus d’une décennie pour connaître un début de concrétisation. Entre temps, il a bénéficié en 2019 d’un numéro porte-bonheur avec sa nouvelle codification RNP 3149. Et surtout avec l’engagement, la persévérance, la volonté, le courage et la chance de l’actuel DG de l’Abfn, Touré, qui travaille d’arrachepied pour la construction de ce joyau futuriste qui met en perspective la grandeur des ambitions de l’Agence qu’il dirige, dans le cadre de l’accomplissement de sa mission de sauvegarde du Fleuve Niger.

Agoumour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.