Art & CultureMEDIAS

Aventure de Séko Boiré : la deuxième saison de la série télévisée bientôt sur vos écrans

Dans le cadre du lancement des activités de la série TV « Séko Boiré » saison II, les responsables de Kora Films ont tenu, le vendredi 28 juillet 2023 au CICB, une conférence de presse. Adaptée au contexte actuel du pays, la nouvelle série est axée sur la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale au Mali. Le lancement desdites activités a eu lieu sous la présence de Habib Dembélé alias Guimba national, acteur principal de la première saison « Séko Boiré », en compagnie de plusieurs cinéastes et acteurs de la cinématographie malienne.

Après avoir bénéficié d’une subvention avec le Fond d’Appui aux moteurs de changement (FAMOC) et de l’Ambassade du Royaume du Danemark, Kora Fims s’engage pour le démarrage des activités de la saison II du théâtre « Sékou Boiré ». A la différence de la première, la nouvelle série télévisée mettra l’accent sur la paix, le mieux vivre ensemble entre les Maliens et la cohésion sociale dans le pays. C’est un projet qui participe à la promotion du climat de quiétude, de tolérance et du respect entre le peuple malien appelé, dans les prochains jours, à tenir des élections libres et transparentes dans le pays. Selon les organisateurs, la nouvelle série fait suite aux aventures de Séko Boiré (Guimba national) qui décide de rentrer dans son village pour, précisent-ils, prendre part à la préparation des élections après des années au sein de la grande ville. Cela, tout en étant témoin des difficultés qu’a traversées le Mali. Kora films est une entreprise culturelle, une maison des arts qui porte le nom de Kanjura Kulubali, un illustre disparu le 15 décembre 2015, rappelle Neïssa Coulibaly. Aussi, va-t-elle arguer, Kora fims offre des espaces de formation, de création, de production et de diffusion des œuvres artistiques et culturelles au Mali. Des films comme Nyamanton, Finzan, Guimba, la Genèse, les Etoiles d’araignée ont été faits grâce aux réalisateurs et certains des techniciens de Kora Films, rappelle la directrice administrative de la structure. La structure vient encore de lancer les activités de la série TV « Séko Boiré » saison II pour, énonce Neïssa Coulibaly, confirmer le rôle et la place du cinéma malien dans l’instauration de la paix et du vivre ensemble. La nouvelle série provient d’une idée originale d’Habib Dembélé qui a écrit les scénarios de la 1ère session. « L’équipe administrative et technique de Kora films déjà implantée dans la 1ère saison prend ainsi la 2ème saison. Elle a montré son grand professionnalisme sur les écrans africains et internationaux », rassure Neïssa. La réalisation de cette deuxième série est une opportunité offerte aux citoyens maliens d’apporter des changements en termes de comportements et des relations sociales dans le pays. Kora films compte présenter la nouvelle série TV du théâtre « Séko Boiré » le 20 janvier 2024 à l’occasion de la fête de l’armée, a-t-elle confié. Au nom du ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Mme Diara Sanogo a estimé que l’activité est d’une importance capitale. La nouvelle série prépare le terrain pour la tenue des bonnes élections et traite des thématiques qui interpellent tout le monde. Le lancement des activités intervient à un moment où les populations se trouvent confrontées à de multiples problèmes liés à la crise sécuritaire, rapporte la représentante. L’un des temps forts de ce cinéma demeure la formation des jeunes en matière de cinéma, a-t-elle conclu. Selon Frédéric Konaté, l’objectif du Famoc est de promouvoir une société malienne plus pacifique, résiliente et plus respectueuse des droits humains. La structure travaille à financer la société malienne, notamment les organisations, les femmes, les jeunes et les médias qui travaillent sur des thématiques telles que la citoyenneté, la gouvernance inclusive, les droits humains, la lutte contre l’extrémisme violent. Lancé en 2018, le Famoc a financé de nombreuses activités, ajoute le responsable Konaté. Ainsi, dira-t-il, l’idée portée par Kora Films à travers cette nouvelle série permettra de promouvoir la paix et le vivre ensemble au Mali. Spécialement venu de la France pour ladite conférence, Habib Dembélé s’est réjoui pour la tenue de l’évènement. « J’espère que nous allons faire cette belle aventure ensemble. Et je remercie Kora Films pour ce travail. Ce ne sont pas les armements ou autres choses qui ont développé l’Amérique. C’est plutôt le cinéma ». « Ça serait un manque à gagner, si on ne valorise pas le cinéma », termine Guimba national.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.