POINT DE VUE

Barkhane au Sahel : Un mouvement d’ensemble à l’échelle des cinq (5) pays du G5 pour dire Non au mépris

Macron ne comprendra, peut être, jamais ce qui se passe chez nous. Convoquer les Chefs d’État sahéliens à Pau pour leur demander de lui dire s’ils veulent ou pas de la présence militaire française au Sahel, c’est vraiment la preuve qu’il n’a rien compris et qu’il ne comprendra pas de sitôt.

Espérons que quelqu’un, parmi les chefs d’État convoqués, aura le courage de lui dire que la meilleure façon de les griller aux yeux de l’opinion c’est justement de les convoquer de cette façon.

Monsieur le Président, même si vous pensez comme beaucoup de vos compatriotes, notamment au sein des grands médias, que le rejet de la présence militaire française et des relents néo-colonialistes ne peut relever que d’un sentiment anti-français, n’oubliez pas que ce ne sont pas les dirigeants sahéliens qui rejettent la politique de la France en Afrique.
Si vous avez vraiment envie de quitter le Sahel, vous savez normalement qui consulter : de Nouakchott à Ndjaména, en passant par Bamako, Ouagadougou et Niamey, la rue vous répondra “partez, et partez vite”.

Hé Allah, est-ce que les chefs d’État sahéliens ont écouté Emmanuel Macron ? C’est tout simplement du chantage qu’il leur fait. Le 16 décembre prochain, pour notre dignité à tous, au moment où nos grands chefs vont se mettre à genoux pour formaliser leur demande de recolonisation et lever les ambiguïtés, pardon, soyons, tous et toutes, jeunes et vieux du Sahel, debout pour dire Non au mépris.
Ce discours de Macron mérite un mouvement d’ensemble à l’échelle des cinq (5) pays du G5, sinon de toute l’Afrique. Ne nous trompons pas, ce que Macron demande, c’est bien de faire taire les critiques contre la présence militaire française. C’est inacceptable !!!
La lutte continue, la patrie ou la mort !!!!

Moussa Tchangari
Secrétaire Général Alternative Espace Citoyen Niger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.