MONDE

Burkina Faso : Une attaque terroriste fait 47 morts

Le mercredi 18 aout 2021, un convoi militaire escortant des civils a été la cible d’attaque des terroristes dans le nord du Burkina Faso. Le bilan est de 47 morts. Un deuil national de 3 jours a été décrété par le chef de l’Etat.

Les attaques se poursuivent dans le sahel, surtout dans la région des trois frontières : Mali, Niger et Burkina Faso. Deux jours après le massacre du Niger qui a occasionné la mort de 37 civils dans l’ouest, non loin de la frontière du Mali.

Cette fois-ci, c’est le Bukina qui a été la cible des assaillants. En effet, selon le communiqué du ministère de la communication du Burkina, «un convoi mixte composé de civils, d’éléments des forces de défense et de sécurité (FDS) et de volontaires pour la défense de la patrie (VDP) a été la cible d’une attaque terroriste à 25km de Gorgadji, au cours de laquelle 30 civils, 14 soldats et 3 VDP ont été tués 19 autres ont été blessés ».

L’attaque, précise le communiqué, est survenue « alors que les forces de sécurité et les VDP étaient en mission de sécurisation des civils en partance pour Arbinda. Pendant la riposte, la FDS et les VDP ont abattu 58 terroristes et de nombreux autres ont été blessés et ont pris la fuite »

Ces attaques, souvent couplées à des embuscades et attribuées aux groupes djihadistes affiliés au groupe État islamique (EI) et Al-Qaida, ont fait plus de 1500 morts et contraint plus 1,3 million de personnes à fuir leurs foyers.

Le président la République Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de trois jours à compter du jeudi pour rendre hommage aux 47 personnes tuées.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.