MEDIASSanté

CENTRE DE CHIRURGIE CARDIAQUE ANDRÉ FESTOC DE BAMAKO : ZOOM SUR LE COMMANDANT BABA IBRAHIM DIARRA ET SON ÉQUIPE QUI REDONNENT VIE AUX MALADES

Il faut y faire un tour pour en croire. Le Centre de chirurgie cardiaque André Festoc de Bamako, une unité du Centre hospitalier Mère-Enfant « Le Luxembourg », fait des miracles. Là, se trouve, dans la plus grande discrétion, un chirurgien, que dire un sauveur de vies, Dr Baba Ibrahim Diarra, officier supérieur des forces armées maliennes, l’un des rares chirurgiens thoracique et cardio-vasculaire que compte la République du Mali à ce jour. Il est sans doute l’un des plus grands faiseurs de miracle des temps modernes. Et si ça ne tenait qu’à lui, on n’aurait jamais entendu parler de ses prouesses, tant son humilité n’a d’égal que sa discrétion. Il en souffrira malheureusement, du moins, pour cette fois. Comment contenir tous ces miraculeux, ces malades au cœur qu’il a opérés avec succès et continue de s’occuper proprement de leur suivi médical. Ces derniers qui doivent désormais leur vie à Dieu et à lui, ne cessent de chanter son professionnalisme, son sérieux et surtout son amour du prochain. En tout cas, les patients et leurs parents ne tarissent pas d’éloges à son endroit et à celui de son équipe pour leur travail bien fait. ” J’étais en train de mourir, je suis aujourd’hui sur pied grâce à la promptitude du commandant Baba,” raconte avec émotion un miraculeux. Cette réputation a vite franchi les frontières du Mali, et ce sont désormais des patients qui viennent du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Niger et un peu partout à travers l’Afrique pour se faire soigner dans ce centre.

Un spécialiste des cas désespérés

Dr Diarra et son équipe s’occupent non seulement de la prise en charge médicale, mais aussi de la prise en charge chirurgicale pour des cas assez graves et compliqués, voire désespérés. Sa promptitude et son sens élevé ont permis de sauver de nombreuses vies humaines, notamment des enfants atteints de cardiopathies congénitales.

Si le centre de chirurgie cardiaque André Festoc de Bamako est une bénédiction pour le Mali et l’Afrique de l’Ouest, Dr Baba Ibrahim Diarra et son équipe constituent sans aucun doute une chance pour des milliers de patients souffrant des maladies thoraciques et cardiaques.

Pour rappel, le centre de chirurgie cardiaque André Festoc a été mis en place suite à un partenariat entre l’ONG « Chaîne de l’Espoir » et l’Hôpital Mère-Enfant. Il est vite devenu une référence au Mali et dans la sous-région grâce à la qualité de son plateau technique et à l’expertise de son personnel soignant avec à sa tête ce jeune et brillant Commandant Baba Ibrahim Diarra qui ne cesse de se surpasser pour satisfaire les patients. Les grands hommes parlent peu. Ainsi, face aux éloges et reconnaissances de ses heureux patients, le meilleur des meilleurs s’est dit juste honoré pour cette marque d’attention à son endroit avant de dire humblement : “Je ne suis qu’un canal, louange et gloire à Dieu. ”

Ali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.