MEDIAS

Cérémonie d’ouverture solennelle de l’atelier national des Etats généraux de l’Éducation

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Docteur Choguel Kokalla MAÏGA a présidé au CICB, ce mardi 16 janvier 2024, la cérémonie d’ouverture de l’atelier national des Etats généraux de l’Éducation. Cet événement majeur et de portée historique a enregistré la présence de toutes les forces vives de la nation. Il s’agit des membres du Gouvernement, des membres du Conseil National de Transition, des membres du Corps diplomatique accrédité au Mali, des anciens ministres de l’Éducation, des Partenaires techniques et financiers, des Gouverneurs des Régions, des Collectivités et de plusieurs acteurs de l’école malienne.

Après l’intervention du Président de la Commission nationale d’organisation des États généraux de l’Éducation, Monsieur Edmond Dembélé, le ministre de l’Éducation nationale, Docteur Amadou SY SAVANÉ, dans son intervention, a souligné entre autres, les défis auxquels le système éducatif malien est confronté et face auxquels, il faut impérativement trouver des solutions durables.

Le premier responsable de l’éducation n’a pas manqué de saluer les efforts consentis par les membres de la Commission nationale d’Organisation des États généraux de l’Education.

Le Chef du Gouvernement, très ému de la tenue de cet atelier qui prend en compte la préoccupation de tous les maliens dans le cadre de la refondation du système éducatif. Il a aussi orienté son intervention dans le sens de mettre l’éducation au-dessus des contingences politiques.

Il convient de rappeler que quatre départements portent ce dossier. Il s’agit du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, de l’Entrepreneuriat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Durant quatre jours, les participants venus de l’intérieur et de l’extérieur du pays travailleront sur les différentes thématiques au Centre International des Conférences de Bamako. Les travaux se déroulent sous la supervision et la coordination de la Commission nationale d’Organisation des États généraux de l’Education.

CELLULE DE COM-MEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.