Justice

Cité par une procédure judiciaire suite à un litige foncier à Korokoro : Hamady Kindy Bathily dit Puma défie le Juge d’instruction de Fana

Nous pouvons dire sans risque de nous tromper que Hamady Kindy Bathily dit Puma semble être au-dessus de la loi. En effet, depuis un certain temps, il a engagé un bras de fer avec le Juge d’instruction de Fana. Car, convoqué deux fois (le 30 novembre et le 6 décembre derniers) par le Juge d’instruction de Fana pour une procédure judiciaire dans laquelle il est cité, Hamady Kindy Bathily dit Puma a catégoriquement refusé de répondre aux convocations du juge, obligeant ainsi ce dernier de lui adresser une troisième convocation. Entre temps, selon nos sources, des tractations seraient pour dessaisir le juge du dossier.

C’est suite à un litige foncier opposant Hamady Kindy Bathily dit Puma et certains habitants de Korokoro (Fana) que le Juge d’instruction de Fana avait convoqué Puma respectivement pour le 30 novembre et le 6 décembre passés pour être entendu sur les procédures d’acquisition de deux sites respectivement de 10 hectares et 14 hectares soit une superficie totale de 24 hectares situés dans ladite localité.

Malgré qu’elles lui ont été notifiées, contre toute attente, Hamady Kindy Bathily n’a répondu à aucune de ces convocations sous le prétexte fallacieux qu’il est en déplacement. Au même moment, il continue de vaguer tranquillement à ses affaires dans les rues de Bamako parce que, de sources dignes de foi affirment avoir aperçu Puma dans les locaux de la Cour d’Appel de Bamako. Ainsi, informé de la situation, le Juge d’instruction lui a adressé une troisième convocation pour le 13 décembre prochain. Hamady Kindy Bathily dit Puma va-t-il encore défier la justice en refusant de répondre à cette troisième convocation ? Cette question mérite vraiment d’être posée.

En tout cas, rien n’est moins sûr, car, selon nos indiscrétions, une procédure serait d’ailleurs en cours pour dessaisir le Juge en question du dossier et de le convier à un autre juge, certainement acquis à la cause de Puma.

Les questions qui taraudent désormais l’esprit des observateurs les plus avertis sont entre autres : Comment peut-on dessaisir un juge d’instruction d’un dossier déjà instruit ? Puma est-il au-dessus de la loi ? Qui protège réellement Puma au point de torpiller les textes de la République ?

Les prochains jours seront déterminant dans l’issue de cette procédure judiciaire qui permettront de fournir des éléments de réponse à ces différentes questions posées plus haut.

Nous y reviendrons !

Mama Paga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.