SOCIETE

Commissariat de police du 2ème arrondissement de Kati : Deux malfrats arrêtés à Kati

Dans le cercle de Kati, les éléments du 2ème arrondissement ont mis la main sur deux malfrats. D’après une source policière, ces derniers évoluaient chacun en solo. Parmi eux, un se nomme Macky Traoré, âgé de moins de 20 ans. Il a été arrêté en possession d’un pistolet de type artisanal.

L’arrestation des deux malfrats fait suite à l’agression d’une femme. Partant de la confidence du commissariat de police du 2ème arrondissement du lieu, à Kati-Mamahira, la voix d’une femme s’élevait de loin et criait au voleur. Devant des gens, la  dame racontait être victime d’un voleur qui s’est emparé de son portefeuille contenant de l’argent et de son téléphone. De la sorte, elle informe les gens venus à sa rescousse que l’acte a été commis par un jeune homme de teint clair qui est costaud et muni d’une arme à feu. Juste après avoir appris cela, la foule s’est immédiatement acheminée vers l’endroit indiqué par la dame. Des gens venus pour traquer l’individu coupable de l’agression de la dame l’ont cherché en vain. Le jeune s’était caché dans les buissons. Ainsi fatiguée de chercher le coupable, voire furieuse de ce qui est arrivé à la bonne dame, la foule a décidé d’encercler l’endroit et en y mettant du feu partout. Bien vrai que son coup avait réussi, le jeune voleur se voit tout de suite incapable de supporter le feu et décide donc de s’échapper en rampant intelligemment. Entre ce temps, les éléments du commissariat du 2ème arrondissement avaient été alertés. Aussitôt, une équipe de brigade de recherche avait été dépêchée sur le lieu. Décidé à sauver coûte que coûte  sa tête, le jeune malfrat avait abandonné son arme ainsi que le portefeuille de la dame lorsqu’il  rampait. Une fois sur le lieu, les limiers se sont subitement rendus compte que le malfrat se trouve dans les périmètres. Ils ont donc intensifié les recherches. Avec courage et détermination, ceux-ci vont finalement mettre la main sur le jeune homme habillé à moitié. Sans détour, le jeune a immédiatement été reconnu par la dame comme celui qui l’a agressé avant de lui retirer son portefeuille. Conduit alors au commissariat du 2ème arrondissement, le jouvenceau reconnait les faits reprochés à lui et confie être le proprio de l’arme saisie sur le lieu par les policiers. Selon la même source policière, le second voleur effectuait ses opérations à la même manière que le premier. À la différence de ce dernier, le second portait une cagoule avant de procéder à ses opérations de vol de téléphone et autres. Par professionnalisme, les deux voleurs ont pu être arrêtés par les policiers du 2ème arrondissement de Kati  grâce à la vigilance et à une franche collaboration avec la population.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.