Déclaration

Coup d’Etat du Niger : l’Adema-PASJ condamne

Le mercredi 26 juillet dernier, les militaires du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) ont reversé le président nigérien, Mohamed Bazoum. À cet effet, L’Adéma-PASJ, une force politique malienne a fait une déclaration pour condamner l’évènement.

Suite au renversement du président Bazoum par le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie, dirigé par le Général de Brigade Tiani Abdourahamane, l’Adéma-PASJ déclare avoir suivi avec « stupeur et consternation l’évolution de la tentative du coup d’État contre le président démocratiquement élu de la République ». Par ailleurs, le Parti de l’Abeille condamne sans « équivoque cette tentative de coup d’Etat, appelle les auteurs de cet acte à libérer immédiatement et sans condition le président de la République démocratiquement élu, Son Excellence Monsieur Mohamed BAZOUM, à respecter son intégrité physique et morale, celle de sa famille conformément à leur statut et aux principes des droits humains ».

En outre, l’Adéma-PASJ a exprimé son opposition ferme à toute forme de prise de pouvoir par les armes, à toute action qui menace la démocratie et la stabilité en Afrique, notamment au Niger. « L’Adema-PASJ exprime sa solidarité avec le Parti nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) et l’ensemble du peuple nigérien, en cette période difficile dans leur noble combat pour la défense des valeurs démocratiques et républicaines », indique le Parti avant d’estimer qu’il suit le développement de la situation sur le terrain avec un grand intérêt. Il exhorte, par ailleurs, la communauté internationale à engager les parties prenantes au respect des principes démocratiques de gouvernance du pays.

Ibrahim Djitteye

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.