SOCIETE

Crise multidimensionnelle au Mali : Le ‘’Mouvement IBK KANU’’ manifeste son soutien aux FAMAs !

A son siège à Missira, le Mouvement ‘’IBK KANU’’, a tenu un point de presse, le mercredi 4 décembre, afin de manifester son soutien  aux Forces Armées Maliennes (FAMas). Le principal animateur était le secrétaire général du MIK, Adama Sidibé.

Faut-il le signaler, le Mouvement ‘’IBK Kanu’’ est un ensemble de collectifs, associations, groupements et clubs, qui se sont unis pour soutenir la candidature du président IBK et l’accompagner dans la mise en œuvre de ses actions.

Dans son intervention, le Ségal Sidibé  a souligné  que la crise multidimensionnelle que vit le Mali depuis 2012, à l’instar de beaucoup d’autres pays dans le monde, ne peut être résolue qu’avec les armes,  mais avec le dialogue, la cohésion sociale et l’union des cœurs pour le Mali.

Selon lui, le MIK a  apprécié à sa juste valeur les propos du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Général Dahirou Dembélé lors de son interpellation par le Député Moussa Diarra à l’Assemblée Nationale. « Propos digne d’un vrai soldat, patriote, consciencieux et soucieux du retour de la paix dans le pays. Nous lui réitérons notre entière disponibilité à accompagner les FAMa dans tout ce qu’ils entreprendront et les exhortons à se faire assister d’officiers de réserve qui ont déjà eu à faire face à une situation similaire » a-t-il déclaré.

D’après lui, le MIK a rencontré le 1er novembre dernier, le Général Salif Traoré, Ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile afin d’échanger avec lui sur  l’état d’avancement de son programme relatif à la sécurité des personnes et de leurs biens à Bamako ainsi qu’à l’intérieur du pays. « Cette rencontre fut pour nous l’une des rencontres les plus satisfaisantes que nous avons eu avec les autorités de notre pays car, nous avons été reçus par un Général, Ministre, qui maitrise son boulot, avec une technologie de pointe pour traquer et mettre hors d’état de nuire les bandits et leurs complices » a-t-il mentionné.

Avant de terminer, Adama Sidibé au nom de son organisation, appelle au civisme des Maliens, à leur patriotisme et sens élevé du devoir  qui prime sur le droit, de se donner la main pour redonner au Mali son image d’antan car que c’est dans l’union on est plus fort. Donc que nul, ni personne ne pourra nous briser ou faire de notre pays ce qu’il souhaite sans notre consentement.

Par Mariam SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.