DEF 2020 au Mali : 239 456 candidats prendront part aux épreuves à partir de ce lundi

Les épreuves pour l’examen du Diplôme d’étude fondamentale (DEF) démarrent, lundi 12 octobre 2020, sur toute l’étendue du territoire malien. Cette année, le Mali compte au total 239 456 candidats repartis entre 1 832 centres d’examens et 9 578 salles, selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale. Pour la bonne tenue de ces épreuves, le gouvernement malien engage 19 190 surveillants pour assurer le suivi des candidats dans les différentes salles d’examen.

Se tenant dans un contexte assez particulier, animé à la fois par une crise sécuritaire, sanitaire, mais aussi politique, de la vie de la nation malienne, le Bureau exécutif national du Syndicat des professeurs de l’enseignement secondaire des collectivités (B. E.N/ S.Y.P.E.S.C.O) exhorte les autorités de la transition à la sécurisation des centres d’examen ainsi que du personnel chargé du suivi et de la surveillance de ces examens de fin d’année. Ce n’est pas tout, ce syndicat demande également à ces autorités de tout mettre en œuvre « afin d’éviter les cas de fuite des sujets avant et pendant les examens et les cas de fraude dans les salles d’examens ». En cas de fuite des sujets ou de fraude, ce syndicat, dont le secrétaire général est Adama Fomba, invite à l’identification et à la punition des auteurs conformément aux lois en vigueur en la matière.

À travers son communiqué, le B. E.N/ S.Y.P.E.S.C.O invite tous ses militants au respect des textes et à plus de responsabilités dans l’accomplissement des tâches qui leur sont confiées.

Rappelons que le ministère de l’Éducation nationale attache une importance particulière à la bonne tenue de ces épreuves. Les candidats au DEF commenceront les épreuves ce lundi avec la Rédaction.

Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *