MONDE

Election législative en Israël : Victoire encore encaissée par le camp du Premier ministre, Benjamin Netanyahou

La victoire attendue du Premier ministre sortant, Benjamin Netanyahou, a finalement été inéluctable. Le mardi 9 avril 2019, le peuple israélien était convié aux urnes pour l’élection des 120 députés de Knesset. Malgré que des contestations se faisaient autour de ce vote entre le camp de Benjamin Netanyahou et celui de son principal concurrent, le centriste Benny Gantz, dont chacun se réclamait victorieux du jeu politique, les informations relayées font le départage entre ces deux hommes en octroyant le triomphe au sortant Benjamin.

En ce mercredi 10 avril 2019, les informations relayées par les médias israéliens mettent fin à toute suspicion ayant trait à la compétition des élections législatives du pays. Appelés aux urnes le mardi 9 avril, les électeurs israéliens ont souverainement fait leur choix démocratique et républicain. De ce fait, le Premier ministre sortant, Benjamin Netanyahou, semble être bien parti selon les médias du pays pour l’encaissement de la victoire de cette année. Car, nous apprennent les informations reçues, les projections en siège établies à partir du comptage de 97% des bulletins illustrent clairement que le parti de Benjamin sort devant le camp adverse de Benny Gantz avec une large majorité de 65 sur les prochains 120 élus de Knesset. Au pouvoir depuis 10 ans, Benjamin qui est âgé de 69 ans vient ainsi de remporter avec brio des élections présentées comme un référendum sur sa personne malgré les menaces d’inculpation de corruption. Selon nos informations, les ennemis judiciaires du victorieux Benjamin risquent de lui rattraper dès le premier mois de son mandat dû à ce qu’on lui reproche. Dans la nuit du mardi au mercredi, Benjamin tenait ces propos : « Dès ce soir, j’ai commencé les négociations avec les dirigeants des partis de droite qui sont nos partenaires naturels. Presque tous ont déjà déclaré publiquement qu’ils recommanderaient mon  nom au président pour que je sois le prochain Premier ministre à proposer un gouvernement ». De sa part, le centriste Benny Gantz tenait dans la soirée du même mardi le discours suivant devant ses partisans : « C’est un jour historique, plus d’un million de personnes ont voté pour nous. Le président doit nous confier le soin de former le prochain gouvernement car nous sommes le parti le plus important ».

Notons qu’avant l’annonce de ces données récentes, les deux camps se réclamaient tous victorieux de cette législative arrivée à terme.

Mamadou Diarra

Source :www.lepays.ml

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.