Emergence de Kita : le Collectif pour Bako tient sa première rencontre

Le collectif né pour la défense des intérêts de Bako a tenu sa toute première rencontre, après la mise en place du bureau, dimanche 1er novembre 2020.  Cette rencontre s’est tenu à l’École Normale supérieure (ENSUP) de Bamako.

Présentation du bureau, prise de contact avec les personnes ressources, mis à jour définitif du statut et du règlement intérieur du Collectif, tels sont des points qui ont été au cœur de la première réunion entre les membres du Collectif Bako, dimanche 1er novembre 2020.

S’agissant de la prise de contact avec les personnes ressources,  le Collectif a décidé en commun accord d’entamer ces démarches d’ici la prochaine réunion qui se tiendra le 13 décembre 2020. Cette prise de contact permettra au COB de s’armer d’expériences pour mener à  bien ses activités pour le développement de Bako.

 En ce qui concerne la mise à jour du  statut et du règlement intérieur ainsi que du bureau du Collectif, le chargé à la communication et des médias sociaux, Kibili Demba Dembélé a rassuré que ces activités prendront fin d’ici la fin de cette semaine.

A la fin de cette première rencontre,  le Collectif pour Bako a laisser comprendre que la prochaine réunion de décembre se focalisera sur l’élaboration  d’une feuille de route avec l’implantation du COB à Kita,  dans les 8 communes ainsi qu’à l’étranger.

Rappelons que le Collectif pour Bako. Un mouvement qui se donne pour ambition, l’émergence de la localité de Kita située derrière le fleuve Bakoye. Le bureau exécutif du mouvement a été mis en place, dimanche 18 octobre 2020, à l’École normale supérieure (ENSUP) de Bamako. Ce Collectif est l’œuvre des ressortissants de Bagnagadougou, Gangaran, Gadougou, Koulou et Boké, regroupant les 8 communes du cercle de Kita.

Fousseni Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *