Farabougou : violent accrochage entre FAMAa et terroristes !

Dans le village de Farabougou, un soldat malien a été tué suite aux échanges de tirs entre les militaires et les forces du mal (terroristes). C’était dimanche, 1 novembre.

A Farabougou, un militaire du Mali a perdu la vie après près d’une heure d’échange de tirs. La localité encerclée depuis le 4 octobre 2020 par les terroristes a été émaillée, le dimanche 1 novembre, par des échanges de tirs entre les FAMa et les forces du mal. Selon les informations, ces djihadistes présents dans ce village sis à une trentaine de kilomètres de Dokofry, une localité située dans la région de Ségou, se sont mis à faire des tirs. Présents sur le lieu, les militaires ont rapidement été ciblés par les coups de feu des terroristes. C’est ainsi que les FAMa ont aussi répliqué. « Les échanges ont duré près d’une demi-heure entre les militaires et les djihadistes », nous indiquent les témoignages. Partant de l’information relayée par RFI, une source militaire confirme que le bilan de la scène fait état d’un mort côté militaires maliens.

Toutefois, il convient de noter que ces échanges de tirs ont permis de repousser les terroristes, confie une source militaire. Hier lundi 2 novembre, une accalmie était revenue dans le village suite à des fortes tensions au sein de Farabougou. En l’occurrence, il convient de noter que les terroristes continuent d’imposer un embargo sur les habitants de ce village coupé du reste du monde depuis près d’un mois. De ce fait, les populations sont entravées d’aller au champ, de se mouvoir, ou de voyager à travers des villages environnants. Selon les informations, des habitants qui tentaient de se déplacer ont été enlevés le vendredi dernier par des terroristes avant d’être aussitôt relâchés. Ainsi, les populations sont fournies en ravitaillement par des différents moyens et des voies aériennes.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *