Santé

Grève au CHU Gabriel Touré : le SNS-AS-PF se désolidarise

A travers un communiqué rendu public, le 6 février 2023, le Syndicat National de la Santé de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS- PF) s’est désolidarisé de la série de grèves décrétée au CHU de l’hôpital Gabriel Touré dont le ton est donné ce matin.

Dans un communiqué qui datait du 24 janvier 2023, deux comités syndicaux à savoir le Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF) et le Syndicat Autonome des Cadres Médicaux avaient notifié qu’ils entameront une série de grèves si leurs doléances dans le préavis ne sont pas prises en compte. Cette grève a débuté ce matin 8 février, mais sans le Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et la Promotion de la Famille qui s’est désolidarisé du mot d’ordre.

D’après les explications du bureau du SNS-AS-PF, cette grève qui débute ce matin au CHU Gabriel Touré n’engage nullement le personnel social sanitaire qui se retire de ce mouvement de grève.

Tout en se désolidarisant de ce mouvement de grève, le bureau du SNS-AS-PF a invité par la même occasion, l’ensemble des travailleurs socio-sanitaires de l’hôpital Gabriel Touré à continuer à travailler dans leur poste respectif comme à l’accoutumée. Ceci, dans le but de soulager les nombreux malades dont leur seul respire demeure les soins réguliers et de qualité.

Pour le SNS-AS-PF, seul le dialogue demeure la voie idoine pour résoudre les problèmes.

Pour rappel, les comités syndicaux du CHU Gabriel Touré avaient annoncé un préavis de grève, dont la première phase a débuté ce matin 08 et finira le 10 février. Ils ont souligné que cela pourrait être reconduit pour la période du lundi 13 au 16 février et du 20 au 24 février 2023.

Après ces deux phases, si les doléances ne sont pas satisfaites, la grève pourrait être illimitée sans préavis. Selon ses militants, c’est après réflexion que le SNS-AS-PF s’est désolidarisé de cette grève.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.