POLITIQUE

Hama Ould Sidi Mohamed ARBI, Ministre de l’habitat, de l’urbanisme et du Logement social : Un Ingénieur avec une grande expérience pluridisciplinaire !

Né à Bintagoungou en 1955, Hama Ould Sidi Mohamed ARBI est le tout nouveau ministre de l’habitat, de l’urbanisme et du Logement social. Il remplace Mohamed Moustapha Sidibé à ce poste. 

Ingénieur en constructions civiles bénéficiant d’une expérience pluridisciplinaire confirmée dans les domaines de l’Hydraulique, de l’Énergie, des Transports et de l’Environnement, le Ministre Hama Ould Sidi Mohamed ARBI a eu son Baccalauréat en Sciences exactes, 1re et 2e parties en 1972.

Quatre années plus tard, il obtint son diplôme d’Études supérieures à l’École Nationale d’Ingénieurs de Bamako. En 1976, l’enfant de Bintagoungou   a eu son Diplôme d’Ingénieur de l’École Nationale d’Ingénieurs de Bamako en constructions civiles. En 1984, il a suivi la Formation continue en mobilisation des ressources en eau à l’EIER à Ouagadougou.

Les domaines de compétences du nouveau locataire du département de l’habitat, de l’urbanisme et du logement social sont nombreux. Ils sont entre autres : les conseils stratégiques et prospectifs pour les organisations et les territoires, l’expertise en développement, le management, la qualité et l’organisation, l’ingénierie des constructions civiles (génie civil, transports, aménagements, hydraulique) ; les missions de maitrise d’ouvrage déléguée et d’assistance aux maitres d’ouvrages ; la mise en œuvre de Partenariat Public- Privé, …

Pour  son expertise et sa très grande expérience d’ingénieur conseil en transports, routes et ouvrages d’art, en aménagements urbains, voiries et drainage, en planification régionale et sectorielle et en aménagement du territoire, … le Ministre Arbi a occupé plusieurs postes de responsabilité au Mali et dans beaucoup de pays africains , notamment au  Burkina Faso, au  Bénin, au  Tchad,  à la Guinée Conakry,  au Togo et au Gabon.

Au Mali, M. Arbi a servi à la Société malienne de plomberie et au Cabinet R. Cuissaguet à Bamako entre 1976 et 1978. Il a été aussi directeur général de GTAH Ingénieurs Conseils, directeur général de l’AGETIPE-Mali du 23 décembre 2005 au 31 janvier 2011 et depuis 2011, il était l’administrateur général de GTAH Group Partners Consult SA.

Au Burkina Faso, il a laissé ses traces dans beaucoup de sociétés, notamment à la Société Voltaïque d’Engineering et de Gestion – Ouagadougou entre 1978 et 1980. La même année, il a travaillé à l’entreprise Oumarou KANAZOE – Ouagadougou en tant que Conducteur de travaux bâtiments et génie civil. De 1980 à 1982, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi a aussi travaillé à l’Association pour le Développement d’une Architecture et d’un Urbanisme Africain – Ouagadougou. Ce n’est pas tout, l’actuel Ministre Arbi a bossé dans plusieurs autres sociétés du pays des hommes intègres.

Par ailleurs, il a effectué plusieurs missions de consultations auprès du Premier ministre du Burkina Faso, auprès de la présidence de la République du Togo, auprès des ministères de l’Eau et des Infrastructures du Burkina Faso, à la présidence de la République du Bénin.

 Le Ministre Hama Ould Sidi Mohamed Arbi est formateur sur plusieurs thématiques. Il est homme affilié à plusieurs associations professionnelles et scientifiques. Et depuis 2018, il est le Président Honoraire du Comité Malien des Barrages et Lacs (CMBL) et Président du Comité Technique de la Commission Internationale    des Grands Barrages (CIGB). Le nouveau locataire du département de l’habitat, de l’Urbanisme et du logement social est marié et père de cinq enfants. Il parle français, anglais, sonrhaï, bambara et arabe.

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.