MEDIASSPORT

INVALIDATION DE LA CANDIDATURE DE M. SALAHA BABY : “infondée et injustifiée” selon son directoire de campagne

Le directoire de campagne de M. Salaha Baby pour les élections du bureau exécutif de la FEMAFOOT était face à la presse le dimanche dernier. Objectif : exprimer sa ferme opposition à la décision de la commission d’appel des élections qui a invalidé la candidature de M. Baby.

En effet, selon les conférenciers, la commission d’appel des élections de la FEMAFOOT reproche au candidat Salaha Baby de n’avoir pas pu obtenir le nombre de parrainage requis en ce qui concerne les clubs. « Que sur les 05 Clubs professionnels dont elle se prévaut, figure le club de football As-Alençon de Koutiala qui a déjà apporté son parrainage à M. Mamoutou Touré dit Bavieux par lettre en date du 19 Juillet 2023 signé par le président actif du club AS Alençon M. Aliou Mohamed Diarra », affirme Abba Mahamane, membre du directoire de campagne M. Baby, en se basant sur la décision rendue par la commission d’appel des élections. La commission d’Appel accuse à cet effet le dénommée Issa Coulibaly d’avoir « usurpé » le titre de président de l’Epique AS Alençon de Koutiala afin de parrainer la candidature de Salaha Baby, alors que M. Aliou Mohamed Diarra, jugé être le président « légal » de l’équipe AS Alençon, selon ladite commission, avait déjà donné son parrainage à Bavieux Touré, candidat à sa propre succession.

« Nous dénonçons cette injustice, illégalité, cette diffamation. C’est une décision opinion d’intérêt personnel, il faut que le monde entier le sache. Nous lançons un appel de revoir cette violation grave des décisions », déclare Abba Mahamane. Il a aussi affirmé que les textes de la fédération du football malien condamnent ce genre de décision. « C’est une violation très grave du code Electorale, du statut et des règlements généraux. Ils ont jugé l’argument d’une partie sans consulter son adversaire. Où est la cohérence dans cette décision ? » s’interroge Abba Mahamane.

M. Issa Coulibaly qui a pris part à la conférence de presse a dénoncé la décision de la commission d’appel des élections de la FEMAFOOT, tout en réclamant être le seul président « légal » et « légitime » du club AS Alençon de Koutiala. D’après ses propos, ce club n’a jamais connu deux présidents.

« Nous dénonçons cette décision d’injustice à l’encontre de notre partenaire concernant l’invalidation de la candidature de M. Salaha Baby… Nous refusions catégoriquement de reconnaître cette décision d’invalidation de la candidature de Salaha Baby… Cette décision est injustifiée, infondée. Elle est une diversion », poursuit, Yelly Sissoko, un autre membre du directoire de campagne de M. Baby. Et d’ajouter, « ensemble nous allons saisir les autorités compétentes pour résoudre ce fléau, cette injustice ». Selon lui, le directoire de campagne va saisir entre autres le Président de la transition, le Premier Ministre, le président du CNT, la Confédération Africaine de Football (CAF) et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

Ali Ongoïba, stagiaire

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.