SOCIETE

Kati, pour une histoire de téléphone portable : Ismaël Traoré poignarde à mort son ami !

Le criminel s’appelle Ismaël Traoré, il a poignardé son ami à mort à la suite d’une altercation pour récupérer son téléphone portable mis en gage contre la somme minable de 5000FCFA dans la nuit du 23 au 24 juin. Ainsi, il a été localisé et interpellé dans la journée du 24 juin par le commissariat du 1er Arrondissement de Kati.

L’histoire peut sembler bizarre mais vrai ! Ôter la vie à son prochain n’est plus difficile sur la terre malienne de nos jours. Mais lorsqu’il s’agit d’une simple bisbille entre amis autour d’un téléphone portable, il y’a lieu de s’indigner. Voilà l’acte  commis par Ismaël Traoré, un jeune vendeur de carburant à son ami dans la ville garnison de Kati, plus précisément dans le quartier Koko plateau.

En effet, selon les témoignages reçus, tout serait parti d’une simple controverse pour une histoire de récupération de téléphone portable mis en garantie contre la somme de 5000FCFA pour acheter du stupéfiant. Le criminel voulant récupérer son appareil a porté un coup de poignard sur le flanc gauche de son camarade en le laissant dans un bain de sang. Ce dernier succomba des suites de sa blessure.

Par ailleurs, après son action criminelle, le vendeur de carburant s’est retranché à son domicile. Cela n’a pas duré longtemps car on ne peut pas commettre un meurtre et se rester tranquille comme si de rien n’était. Le criminel Traoré a été finalement localisé  et interpellé aussitôt le jour du 24 juin par les éléments de la Brigade de Recherches du 1er arrondissement de Kati, dirigée par le major Souleymane Z Coulibaly dit ‘’Konkoun Solo’’ sous les ordres du Commissaire principal Moussa Cissé.

Le présumé assassin a été déféré puis placé sous mandat de dépôt pour assassinat.

Par Mariam SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.