SOCIETE

Les populations de Koro dans les rues hier : Elles dénoncent le désarmement « arbitraire » de Danna Ambassagou

La population de Koro a marché hier du rondpoint à la préfecture du cercle. Objectif : dénoncer, entre autres, le désarmement arbitraire des chasseurs de Danna Ambassagou, les bombardements des camps de Danna Ambassagou. Les marcheurs réclament la paix pour pouvoir cultiver paisiblement leurs champs. 

Les Korois disent non au désarmement forcé des chasseurs du mouvement d’autodéfense Danna Ambassagou. Ils l’ont dénoncé à travers une marche pacifique hier.  Très nombreux, munis des banderoles et pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Nos chasseurs ne sont pas des terroristes, mais des patriotes » ; « Halte au bombardement » ; « Halte aux attaques de nos campements » ; « vive Danna Ambassagou » ; « Koro, Bandiagara, Bankass, Douentza, main dans la main » ; « Voulons cultiver » ; « Nous sommes des Dogons, pas des terroristes », ces marcheurs ont dénoncé le désarmement arbitraire des chasseurs.

Selon un des organisateurs, Souleymane Niangaly que nous avons pu joindre, la marche pacifique avait pour objectif de dénoncer le désarment arbitraire des chasseurs, les bombardements des campements de Danna Ambassagou et l’indifférence des autorités face à ces situations. Il exige à l’arrêt du désarmement forcé des hommes de Danna Ambassagou. Aussi, a-t-il précisé qu’ils sont des patriotes et favorables à la paix.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.