MEDIAS

Master Soumy l’a déclaré lors de l’Assemblée générale du mouvement « Touche pas à ma constitution » : « L’Accord d’Alger est une prime à la violence »

Présent à l’Assemblée générale du mouvement «Touche pas à ma constitution » tenue le samedi 28 septembre 2019, l’artiste Rappeur Ismaïla Doucouré dit Master Soumy a appelé les Maliens à faire échec à la énième tentative de la révision constitutionnelle. Aussi, a-t-il dénoncé les tares de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

Comme en 2017, l’artiste rappeur Master Soumy s’opposera à la révision constitutionnelle en vue. Il l’a annoncé, le samedi dernier, lors d’une Assemblée générale du mouvement« Touche pas à ma constitution ». Dans son intervention, il a clairement dit que le régime, à travers le Dialogue national inclusif, veut réviser la constitution de 1992. « La révision constitutionnelle qui se profile à l’horizon comporte beaucoup d’ambiguïtés. Nous, Maliens, comprenons que toutes les tracasseries en cours, y compris le Dialogue national inclusif, c’est pour aboutir à la révision de notre constitution. Nous ne serons pas d’accord qu’on révise notre constitution pour l’adapter à un accord qu’on considère déjà comme un chiffon », a-t-il éclairé la lanterne des Maliens. Quant à sa position par rapport à ce projet de révision constitutionnelle, elle est catégorique : « Nous disons non  à cette énième tentative de la révision de notre constitution ».  

A la différence de la CMA qui trouve l’Accord d’Alger saint et s’oppose  à sa relecture, l’artiste Master Soumy trouve que le document   est très dangereux pour le Mali. Sans tabou, il affirme que l’Accord d’Alger, à travers le DDR, fait la promotion de la violence. « L’Accord d’Alger est une prime à la violence ».  Master Soumy estime que le  problème se situe au niveau du Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) qui, selon lui,  est à la base de la prolifération des armes légères. « le DDR demande à tous les anciens combattants des groupes armés de venir déposer une arme  comme preuve de son appartenance au groupe. Cela est une des causes de la prolifération des armes. Et c’est pourquoi nous voyons malheureusement la situation sécuritaire se dégrader dangereusement de jour en jour », a laissé entendre Master Soumy avant d’ajouter : « Ce DDR est un projet de destruction de notre pays ».  

La régionalisation, une politique cancéreuse pour le Mali

L’artiste rappeur, Ismaïla Doucouré, connu pour son engagement patriotique est contre la régionalisation au Mali. Il estime que cette politique  est très dangereuse et mène vers la partition du Mali. « La régionalisation est une politique cancéreuse, très dangereuse pour le Mali », a-t-il déclaré haut et fort devant des citoyens déterminés à combattre le projet de la révision constitutionnelle en vue. Master Soumy se dit favorable à la décentralisation, mais s’oppose farouchement à la régionalisation. Sans démagogie, il affirme que  ce projet de régionalisation est un piège contre le Mali. «La décentralisation est un transfert de compétence, mais la régionalisation passe par une délégation du pouvoir constitutionnel. Et c’est comme un renoncement au pouvoir au niveau central. Ce projet n’a pas marché même chez ceux qui nous l’imposent », a-t-il conclu.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.