SantéSOCIETE

Mois de la santé et de la protection sociale : la quatrième semaine lancée

Le vendredi 16 décembre 2022, s’est tenu à l’hôtel Mæva la cérémonie de lancement des activités de la quatrième semaine, de la 1ère édition du mois de la santé et de la protection sociale. L’activité a été lancée sous le thème « partenariat public-privé (PPP) ».

Cette activité a été présidée par le ministre délégué auprès du ministère de la santé et du développement social, chargé de l’action humanitaire Imam Oumarou Diarra.

Étaient également présent à ce lancement le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) M. Christian Itama, le ministre de l’Artisanat de la culture  de l’industrie hôtelière et du tourisme Andogoly Guindo,  les représentants du secteur privés et publics et beaucoup d’autres hautes personnalités.

En effet, le thème choisi pour la quatrième semaine du mois de la santé colle avec le programme du développement durable à l’horizon 2030 qui met l’accent sur des partenariats pour atteindre les objectifs liés à la santé et à la couverture sanitaire universelle (CSU).

A l’entame de ces propos, le représentant de l’OMS Christian Itama a montré sa satisfaction face aux résultats obtenus durant les trois premières semaines des activités du mois de la santé

« Le Mali a enregistré le plus grand nombres de personnes vaccinés contre la Covid-19 au cours des trois premières semaines du mois de la santé durant la semaine. Du 28 novembre au 4 décembre 2022, 3082235 personnes ont été vaccinées, ce qui représente le chiffre le plus élevé depuis le début de la vaccination Covid-19 en mars 2021 »  s’est réjoui le représentant de l’OMS.

L’occasion était parfaite pour le représentant de l’OMS au Mali de réitérer leur engagement à soutenir le département de la santé dans sa quête quotidienne de bien-être au bénéfice de la population du Mali.

Selon le ministre délégué auprès du ministère de la santé chargé de l’action humanitaire Imam Oumarou Diarra, le Partenariat public privé est un facteur important et incontournable dans la démarche vers la Couverture Sanitaire Universelle.

« Elle cadre aussi avec la mise en œuvre des trois axes majeurs de nos actions qui sont : offrir des soins de qualité accessibles géographiquement à tous; développer le mécanisme de financement de la demande de soins; apporter l’appui de l’État pour le financement de la santé des démunis » souligne Imam Oumarou Diarra.

Pour atteindre ces objectifs, le ministre chargé auprès du ministère de la santé et du développement social, chargé de l’action humanitaire, trouve indispensable que tous les acteurs du système de santé et de protection sociale puissent jouer leur rôle. Cela, dans un esprit de partenariat, une dynamique de complémentarité et une complicité positive, tout en maintenant la communication, l’information et la sensibilisation de la population en général et des usagers des services en particulier.

Tout  en remerciant les acteurs impliqués dans le mise en œuvre du mois de la santé et de la protection sociale, le ministre a assuré qu’il examinera avec la plus grande attention les conclusions et recommandations qui seront formulés à l’issue de cette quatrième semaine.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.