SOCIETE

MOIS DE LA SOLIDARITE : Malitel au chevet des personnes vulnérables

Dans le cadre de la 25ème édition  du mois de la solidarité, l’opérateur de téléphonie, Malitel, a procédé, le samedi 19 octobre 2019, à la remise d’une importante donation. Valeur de 105 millions de FCFA, composée de matériels sanitaires, agricoles, de vivres, d’ordinateurs et de motos (tricycles). Présidée par la Première Dame, Mme Keïta Aminata Maïga, cette cérémonie de remise de dons était une manière pour Malitel de conforter son statut d’entreprise citoyenne.  Outre le directeur général de Malitel, Abdel Aziz Beddini, on notait aussi la présence de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali…  

L’opérateur historique de téléphonie, Sotelma-Malitel, vient de respecter la tradition en organisant sa journée solidarité en faveur des couches défavorisées. Cette activité humanitaire s’inscrit dans le cadre des activités de la 25ème édition du mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion dont le thème est : “Contribuer à la sécurité nationale est une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité”.

Composée (donation) de couveuses néonatales, de réfrigérateurs pour la banque de sang, de tricycles à la fédération des handicapés, de séchoirs à l’Association des femmes rurales, de forages et des puits à grand diamètre aux femmes maraichères de la région de Sikasso. Sans oublier l’équipement de quatre centres de santé communautaire, la construction de trois salles de classe et de six toilettes au niveau de la pédiatrie de l’Hôpital Gabriel Touré, l’équipement en outils informatiques (30 ordinateurs) de trois lycées avec connexion Internet gratuit.  Et les vivres sont composés de riz, de sucre et de lait, d’une valeur de 105 millions de F CFA.

Le directeur général de la Sotelma-Malitel, Abdel Aziz Beddini, dira : « Notre perception du Mali est toujours confortée par les qualités et les ressorts sociaux exceptionnels que nous ne cessons de découvrir dans ce peuple toujours enclin à la générosité et au courage. Le mois de la solidarité, auquel nous avons l’honneur de prendre part aux côtés de l’Etat malien, nous rappelle les qualités exceptionnelles que nous avons découvertes ici au Mali tout au long de notre présence à la tête de Sotelma-Sa. Ces qualités ont pour nom patriotisme, dévouement et détermination du peuple malien face aux multiples défis qu’il affronte au quotidien, mais surtout cette solidarité légendaire et ce respect de l’autre, quel que soit son statut social ».

Lorsque l’opportunité nous a été offerte, ajoute M. Beddini, de participer au mois de la solidarité, nous ne pouvions qu’être comblés et d’accepter cette invitation : « Par cette participation, Malitel réaffirme son statut d’entreprise citoyenne, sa disponibilité et sa proximité avec le peuple à participer à cet événement hautement symbolique… Le choix du don a été réalisé en concertation avec les structures de santé afin de répondre à un besoin clair pour les hôpitaux et les centres de santé. Nous osons espérer que cette modeste contribution aidera les personnes malades à bénéficier d’un meilleur confort de soin dans les centres de santé ». Avant d’exprimer ses remerciements à la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, au premier ministre et aux membres du gouvernement pour avoir permis de participer au programme de développement socio-économique du Mali.

Le ministre de la Solidarité et de la lutte contre la Pauvreté, Hamadou Konaté, a déclaré quecet acte constitue la preuve, s’il en est encore besoin de votre engagement indéfectible pour la cause des couches vulnérables, le témoignage de l’humanisme de votre entreprise. « Cette 25ème édition du mois de la solidarité se tient dans un contexte particulièrement marqué par une dégradation de la situation sécuritaire, surtout au Centre du pays et par les conséquences des inondations qui ont occasionné des déplacements forcés de certains de nos compatriotes », affirme le ministre Konaté. Et de poursuivre : « C’est pourquoi les plus hautes autorités ont adopté le thème : contribuer à la sécurité nationale est une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité.

La philosophie qui sous-tend ce mois est de poser des actes véritables en termes de durabilité et de pérennité pour faire reculer les frontières de la misère, de la maladie, de la pauvreté et surtout, de l’indifférence et de la banalisation de la souffrance autour de nous. C’est le geste vers son prochain pour lui rendre sa dignité, son honneur et assurer plus de justice sociale et de concorde nationale ».

En décidant de vous investir, ajoute le ministre,  dans des initiatives allant dans ce sens, vous faites incontestablement de votre entreprise, une institution citoyenne où l’humain occupe une place prépondérante pour la réalisation d’un mieux-être ou un mieux vivre. « Cet important don contribuera sans nul doute à la prise en charge efficace de diverses pathologies qui seront diagnostiquées, à renforcer la qualité en matière d’offres de service en améliorant significativement la prise en charge de la demande sociale.

Par ce geste, vous donnez la preuve que la valeur d’une entreprise ne se limite pas à son seul chiffre d’affaires, mais surtout à son sens de la responsabilité sociale en investissant davantage dans le capital humain.

Je voudrais exhorter d’autres entreprises à vous emboiter le pas en inscrivant leurs actions dans ce sens pour qu’ensemble nous puissions donner une grande impulsion à ce mois en continuant à partager notre modèle. C’est sur cette note d’espoir que je voudrais demander aux uns et aux autres, d’œuvrer ensemble pour pérenniser cette belle initiative de la Direction générale de la Sotelma pour le bonheur et l’honneur des couches vulnérables de notre population dans un Mali toujours débout, uni réconcilié et en paix”.

Pour sa part Mme Kéïta Aminata Maïga dira : « Je suis toujours contente d’être là avec la Sotelma-Malitel, qui a toujours été aux côtés du Mali, qui est aussi le sponsor officiel du Comité national olympique et sportif du Mali. Aujourd’hui, je vois qu’avec les dons ils ont touché un peu à tout, il y a la santé, l’éducation, le sport… Je les remercie pour tout ce qu’ils ont donné. Je voudrai demander aux structures de santé de prendre soin des équipements de santé offerts dont les couveuses, les réfrigérateurs de conservation du sang, nous en avons besoin au Mali. Que l’an prochain les dons qui seront reçus soient un plus et viennent renforcer ceux de cette année qui j’espère seront toujours en bon état ».

Aussi, Mme Kéïta Aminata Maïga a saisi l’occasion pour lancer un cri de cœur afin que les fils du pays puissent se retrouver. « Chacun à sa place au Mali, chacun est important. Nous ne faisons pas la guerre à un autre pays, c’est dans notre pays que ça se passe et je le répète, le Mali a besoin de tout le monde, les Maliens doivent se serrer les coudes, nous devons faire en sorte que le Mali ne disparaisse pas. Si on parle du Mali, si on est malien, c’est parce que le Mali existe. Que chacun se le mette dans la tête et qu’on aille main dans la main. Soyons de bons croyants, de bons pratiquants, très sincèrement. Et je pense que vous avez votre rôle à jouer, je vous le dis tout le temps, la presse, faites le bon relais. C’est important », a-t-elle déclaré.

MS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.