MEDIAS

Mondoro : Des chefs terroristes croulent sous la puissance du feu des FAMa

Dans le communiqué rendu public le dimanche,  6 mars 2022, l’Etat-major Général des Armées fait part  que les Forces armées maliennes (FAMa) continuent de consolider les acquis des réactions en cours contre les ennemis du pays. C’est-à-dire, contre la coalition des groupes armés terroristes en débandade, depuis le 4 mars,  dans la zone de Mondoro.

Les missions d’observation et de renseignement en profondeur ont permis de localiser les zones remplies de certains groupes terroristes. Des actions offensives aériennes à travers des actes ciblés ont permis de détruire, selon ce communiqué,  des plots logistiques et des convois ennemis. « Des renseignements reçus sur la base des observations après recoupements ont permis de confirmer les pertes importantes infligées aux terroristes », se réjouit le chef d’Etat-major général des Armées maliennes. Lors du ratissage autour de la garnison de Mondoro, neuf (9) corps en état de putréfaction ont été découverts du côté des terroristes. Selon le communiqué, certains leaders terroristes ont été neutralisés. S’agissant, selon l’annonce militaire, « de deux(2) nigériens du nom de Iboune Ibrahim et de Malam Aboubacar, trois (3) burkinabés du nom de Alfousseni Barry, Iboune Younoussa alias Bobala et Nouhoum Dicko, et de trois (3) maliens du nom de Hassani Barry du village de Dialoubé, Amadou Dicko du village de Boni et Ague Issa alias Nassourou ».La source militaire fait part  qu’un groupe de 16 militaires ayant continué le combat dans le secteur Nord-est de Mondoro a pu être retrouvé. Ledit groupe a confirmé l’ampleur des dégâts subis par les groupes armés terroristes. « Dans la zone de Mondoro, la situation est sous contrôle », rassure l’Etat-major Général des Armées. Il déclare, par cette même occasion, que la dynamique offensive dans le cadre « du plan MALIKO et de l’Opération KELETIGUI » se poursuivra. Puis d’ajouter que les forces de sécurité ne ménageront aucun effort pour rétablir la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire national.

Aïda Beïdy Soumaré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.