MEDIAS

Non, le port du voile n’est pas un signe de radicalisation !

Les musulmans sont indexés aujourd’hui dans maints pays du monde, notamment la France. L’islam qu’ils pratiquent est assimilé à la religion des terroristes. Cette situation est malencontreuse et donne à réfléchir.

« Au nom de la laïcité ». Cette phrase prononcée par un député français à l’encontre d’une musulmane, le vendredi 11 octobre 2019, a servi de déclencheur de haine contre cette mère accompagnatrice. Cette haine ouverte contre les musulmans a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Plusieurs médias en parlent de part et d’autre le monde. Selon une publication de Médiapart, le vendredi 18 octobre 2019, on peut voir qu’en une semaine, 85 débats ont été tenus sur cette situation sur des chaînes d’information avec 286 invités.

Cette haine affirmée contre les musulmanes ne traduit rien d’autre que l’aversion toujours nourrit contre les pratiquants de cette religion de part et d’autre le monde, notamment en France. Quel rapport entre terrorisme et port du voile ? Doit-on céder à l’instrumentalisation de la religion musulmane par des individus malintentionnés ?

Ces agissements actuels nous font rappeler Tariq Ramadan, islamologue suisse, qui rappelait à la société occidentale que les musulmans, comme tout autre sujet, vivent avec ses propres contradictions et ambigüités. Parmi les musulmans, il peut y avoir des radicaux comme des gens de bonne volonté tout comme chez les Occidentaux, il existe des comportements contre les principes de la laïcité. Tel est par exemple le cas de cette discrimination contre les porteuses de voile. Est-ce cela le sens de la laïcité ? Ce principe républicain nous recommande-t-il d’empêcher des religieux de manifester publiquement leur religion dans le respect de la République ?

Cette haine manifestée contre Fatima en France, de la part de certains élus républicains, interpelle tous les musulmans du monde sur la situation que traversent les pratiquants de cette religion dans cette République se disant défendre la Liberté, la Fraternité et la Justice. Est-il besoin de rappeler que le port du voile est une recommandation de l’islam. Dans la sourate 59 du Coran, on peut lire ce passage : « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées ». La sourate 31 donne avant, une longue explication sur le port du voile par les musulmanes ainsi que les raisons de le porter. Nulle part, il n’est question d’une quelconque radicalisation.

Face à ces amalgames contre ces pratiquants, il revient aux « intellectuels musulmans d’expliquer ce que l’islam n’est pas à la lumière des nombreux défis rencontrés ».

Les terroristes réussissent déjà leur coup : la déstabilisation de nos sociétés à travers la déstructuration de ses tissus sociaux. Face à ce fléau terroriste qui gangrène nos sociétés, il n’y a meilleur antidote que le pluralisme culturel dont la France semble se dresser contre, à travers cette haine avérée contre les pratiquants d’autres religions.

Toutefois, il convient de noter que le port du voile n’est pas forcément un signe de radicalisation. Qu’on y réfléchisse !

Fousseni TOGOLA

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.