SPORT

Nouveau bureau de la FEMAFOOT : La commission centrale des médias, prend langue avec la presse sportive !

Mercredi 25 septembre, la commission centrale des médias du nouveau bureau de la Fédération Malienne de Football, à travers son président Brahima Sangaré et son adjoint Lassana Kouma, était devant les hommes de média pour une prise de contact avec la presse sportive afin de travailler ensemble et atteindre les objectifs fixés. C’était au siège de la Fédération Malienne de Football.

Dans le souci de mieux travailler ensemble, améliorer certaines situations et vue l’importance des médias dans l’information et la sensibilisation des populations, le tout nouveau président de la commission centrale des médias de la Fédération Malienne de Football, Brahima Sangaré, était devant les hommes de média le mercredi 25 septembre pour une prise de contact avec la presse sportive nationale et internationale.

Selon M. Sangaré, cette rencontre avec la presse sportive s’inscrit dans le cadre de travailler avec elle, afin de consolider les acquis et dégager de nouvelles pistes de performance.

A ses dires, le football malien a besoin de réussir le challenge de la réconciliation. « Nous sommes tous acteurs du développement de ce football et nous demandons à tout le monde de s’investir corps et âme pour qu’on puisse atteindre nos objectifs » a-t – il déclaré. Pour lui, pour arriver à cette fin, il serait important d’oublier tout ce qui s’est passé, se mettre ensemble pour construire un avenir pour le football malien.

Par ailleurs, il faut noter que le président de la Commission a rappelé aux hommes de média les axes prioritaires du mandat du nouveau bureau fédéral. A ce sujet, il a évoqué : la réconciliation, la réorganisation administrative, le renforcement des compétitions et les appuis aux structures déconcentrées et les clubs.

En guise de complément, l’adjoint au président de la commission des médias, Lassana Kouma, a demandé aux hommes de média de travailler ensemble afin d’arriver à un niveau plus haut.

Selon lui, leur nouveau bureau a presque l’obligation de dépasser les résultats engrangés par celui, qu’il a succédé. C’est-à-dire le bureau présidé par Boubacar Baba Diarra, qui a pris deux CAN Cadettes et le CONOR qui a pris la CAN Junior. « Donc donnons-nous la main, laissons tout de côté et mettons le Mali, le football malien au-dessus de tout » a-t-il plaidé.

Par Safiatou Coulibaly

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.