JusticeSCIENCE & TECH

Nouvelle loi sur la cybercriminalité : Yaya Sangaré, ministre de la Communication, annonce la tenue d’un atelier d’appropriation

Le ministre de la Communication, Chargé des relations avec les institutions, Porte-parole du gouvernement Yaya Sangaré a, ce lundi 9 décembre 2019, rencontré les professionnels de la presse en ligne ainsi que les blogueurs du Mali. Le cadre a été idéal pour non seulement échanger sur les conditions de travail des acteurs du web, mais aussi des attentes du gouvernement, de ces hommes, et vice versa.

Début de semaine, début de collaboration entre les acteurs du web malien et le ministre de la Communication, chargé des relations avec les institutions, Porte-parole du gouvernement Yaya Sangaré. Cette journée de visite de courtoisie, que le ministre a entrepris, ce lundi 9 décembre 2019, a commencé aux sièges de l’association des Professionnels de la Presse en ligne (APPEL Mali) pour s’étendre aux deux associations des blogueurs du Mali (la communauté des blogueurs et l’association des blogueurs du Mali).

Cette visite a permis aux différents acteurs de la toile malienne de faire comprendre aux ministres leurs conditions de travail, la règlementation de la presse en ligne, mais aussi et surtout la nouvelle loi sur la cybercriminalité. Sur cette loi, le président de la Communauté des blogueurs et coordinateur national de Benbere (Plateforme des blogueurs maliens), Abdoulaye Guindo, a attiré l’attention du ministre sur certains aspects de cette nouvelle loi.

Toutefois, le ministre Sangaré a rassuré de la tenue prochaine d’un atelier d’appropriation du contenu de cette nouvelle loi au bénéfice des acteurs de l’information en ligne. A ses dires, le Mali, comparé aux autres pays de la sous-région, était énormément en retard dans l’adoption de cette loi. 

M. Sangaré a saisi cette occasion pour inviter ces nouveaux acteurs de l’information à plus de professionnalisme et a priorisé une « communication de crise » puisque, dit-il, le Mali est un pays « en guerre ».

 Rappelons que cette rencontre « entre dans le cadre d’une série de visites de courtoisie que le ministre SANGARE a entamée depuis sa nomination à la tête du département de la communication. »

Fousseni TOGOLA

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.