MEDIAS

POUR ATTISER LA HAINE ET LE REJET DE L’AUTRE : les politiques vendeurs de recettes miracles fomentent des scénarios stigmatisants !

“Solidarité européenne “, “couloirs humanitaires obligatoires ” assauts de volontaires pour accueillir et nourrir les réfugiés de guerre “, appels à la mobilisation générale pour sauver les valeurs européennes dites universelles “. Ce sont les mots prononcés pour la grande mobilisation d’une Europe menacée à l’intérieur d’elle-même.

Cependant, il y a du gâchis humain de l’autre côté de la porte de l’Europe et qui a été camouflé et rejeté de toutes parts pour ne devenir qu’un sujet banale.

Les populations européennes rejettent la responsabilité de ce carnage humain à la porte de l’Europe depuis des décennies à leurs Etats respectifs. Et les politiques vendeurs de recettes miracles, fomentent des scénarios stigmatisants pour attiser la haine et le rejet de l’autre qui est vu comme le danger.  C’est le plus grand scandale d’indifférence et de rejet humain observé à ce jour.

L’Europe ne semble pas se rendre compte de la perte dramatique de beaucoup d’enfants africains à ses frontières sans que cela ne soit pris comme une crise humanitaire urgente à résoudre.

À peine quelques jours, à la porte de l’Espagne, on parle “d’invasion migratoire clandestine”. Allez y savoir pourquoi ‘ils ont traversé l’enfer pour aller ailleurs avec l’espoir de trouver mieux.  On sauve les uns pour se débarrasser des autres dans le même monde. La sécurité et la protection de certaines vies sont plus primordiales que d’autres. Et on ajuste cette grossièreté mensongère à des fins de manipulation pour parler d’un monde de paix.

L’Afrique doit assumer ses responsabilités des maintenant. Parce que de toutes les façons, c’est elle qui a toujours payé pour le confort des autres.

Touré Abdoul Karim

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.