MEDIAS

Pourquoi on doit laisser les militaires diriger la présidence de la transition

1_ ils sont les premiers à payer très cher le prix de l’insécurité.

2_ les civils au pouvoir ont préféré faire de cette crise sécuritaire un fonds de commerce.

3_ Depuis le départ de IBK et son régime les militaires ont gagné non seulement la morale mais ils ont aussi fait des victoires écrasantes.

4_ le transport impossible du corps des militaires est devenu possible grâce à leur engagement.

5_ les avions militaires survolent tout le territoire du Mali sans l’accord de la Minusma et de la Barkhane.

6_ la souveraineté militaire est devenue une réalité et les militaires sont maîtres des renseignements militaires qui passaient par d’autres mains.

7_ la région de mopti est à 70% sécurisée, il suffit de dégager la route des poissons pour que les activités reprennent.

8_ Toutes les couches politiques et sociétés civiles sont divisées et partisanes, chacun parle de civil mais chacun pense à son civil donc il n’y aura pas d’unanimité.

9_ ils viennent de démontrer le signe de la restauration de l’autorité à travers le communiqué demandant aux députés et anciens ministres de rendre les macarons et véhicules avant 8 septembre.

10_ le changement de la chaîne de commandement et la présence des hauts gradés sur le terrain contrairement au pouvoir de IBK.

11_ le discours du premier vice-président en faveur de la refondation dans l’objectif d’un nouveau Mali est également rassurant.

NB : ils doivent tout de même suspendre la constitution et dissoudre les institutions en révisant l’acte fondamental afin de sortir du bricolage juridique.

Aboubacar sidick fomba président du parti ADEPM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.