MEDIAS

Processus de rétrocession des emprises de la Minusma : le ministre Diop répond aux Nations unies

Face au communiqué publié le 10 octobre dernier par la Minusma et à une Note aux correspondants des Nations unies en date du 14 de ce mois, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop a finalement cru bon de rétorquer à travers sa note d’information du 16 octobre 2023.

Le département des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali souligne avoir pris connaissance du communiqué, publié le 10 octobre 2023 par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali. Un communiqué par lequel la Minusma a annoncé le retrait de ses troupes des postes avancés de Kidal et l’accueil, le même jour, de 111 éléments de bataillon des Forces Armées maliennes reconstitué (BATFAR) dans son camp de Kidal pour des raisons humanitaires. Le chef de la diplomatie exprime « son étonnement » et « dénonce l’action unilatérale de la Minusma ». Cette action est, trouve-t-il, contraire à l’esprit de coordination et de collaboration voulu entre les deux parties dans le cadre du processus de retrait de la Mission. Ladite action n’est aucunement conforme au plan du retrait convenu, en ce qui concerne le camp de Kidal, indique-t-on. Et de rappeler que le désengagement dudit camp devrait s’effectuer au cours de la période du 15 au 30 novembre 2023. Pourtant, signale-t-on dans cette note, des échanges ont eu lieu entre le chef d’état-major des Armées et les responsables de la Minusma autour de cette deuxième phase consistant à rétrocéder les autres emprises aux soldats maliens. S’y ajoutent les échanges qui ont eu lieu entre les mêmes responsables et le gouvernement du Mali. « Aussi, la question a-t-elle fait l’objet d’échanges dans la matinée du 10 octobre 2023 entre la Minusma et le Gouvernement qui avait demandé un délai de 72 heures afin de réadapter le dispositif d’occupation par les FAMa desdits postes. C’est dans l’attente de la réaction promise de la Minusma que les autorités nationales ont été mises devant le fait accompli », regrette le département d’Abdoulaye Diop. En clair, le diplomate estime que les soldats maliens ont été simplement trahis dans cette rétrocession anticipée des postes avancés de la région de Kidal par les forces onusiennes. D’où cette précision : « Le ministère condamne la trahison dont ont été victimes les FAMa du BATFAR de la part des éléments de la CMA dont certains appartenaient au même BATFAR ». La Coordination des Mouvements de l’Azawad fait partie des groupes signataires de l’Accord issu du processus d’Alger. En violation de ses engagements et sans aucune réaction de la Minusma, elle a encerclé, occupé puis enlevé les matériels et les équipements tout en pillant le dépôt d’armement et de munitions du Mécanisme Opérationnel Conjoint (MOC). L’enchainement des évènements et la passivité de la Minusma suscitent, selon le ministre, de fortes interrogations sur les intentions réelles des protagonistes et la planification de cette action. Quant aux inquiétudes exprimées par les Nations unies, Abdoulaye Diop et son staff rassurent. « En réponse aux inquiétudes exprimées par les Nations unies, dans la Note aux correspondants, publiée le 14 octobre 2023, faisant état notamment du blocage à Gao des convois logistiques destinés à récupérer les matériels des Nations unies et des pays contributeurs de troupes, le ministère rappelle que la situation sécuritaire dans le Nord du pays est marquée par des attaques terroristes indiscriminées contre les forces de défense et de sécurité malienne(FDSM), les populations civiles et la Minusma ». Les FDSM répondent vigoureusement à ces attaques conformément à leurs missions. Elles sont en train de gagner du terrain, rassure-t-on.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.