MEDIAS

Processus de révision de la liste des médicaments : Plus d’une trentaine d’hommes de médias à l’école de CANAM

Le Cadre de Concertation des Directeurs de Publication – CCDP en partenariat avec la CANAM a organisé, le jeudi 17 mars 2022, la journée des hommes de médias. C’était à la Maison des Ainés de Bamako en présence de plus d’une trentaine des journalistes. En effet, les thématiques abordées pour cette 6ème édition sont entre autres : « le processus de révision de la liste des médicaments » et « l’opérationnalisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle – RAMU ».

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Directeur Général de la CANAM, le Médecin Général Boubacar Dembélé en présence du Coordinateur du Cadre de Concertation des Directeurs de publication – CCDP, Aboubacar Bany Zan.

Le Cadre de concertation des directeurs de publication – CCDP et la Caisse Nationale d’Assurance Maladie – CANAM ont célébré, jeudi 17 mars 2022, pour la sixième fois d’affiliée « la journée des hommes de médias ». En effet, plus d’une trentaine des journalistes ont suivi une formation sur « le processus de révision de la liste des médicaments » et « l’opérationnalisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle – RAMU ».

Le Coordinateur du CCDP a, dans son allocution, affirmé que le partenariat entre son organisation et la CANAM est « un partenariat » fécond, sincère basé sur la confiance et le respect mutuel. « Le CCDP a toujours œuvré dans le sens de donner plus de visibilité et de lisibilité aux actions de tous nos partenaires, dont la CANAM qui est un partenaire très important dans l’évolution de notre association patronale de presse », a indiqué le Coordinateur Bany Zan.

La présente journée, indique-t-il, sixième du genre, entre les deux entités, intervient à un moment où, il est d’actualité de l’entrée en vigueur du Régime d’Assurance Maladie Universelle – RAMU. Pour lui, la thématique abordée à savoir, le processus de révision de la liste des médicaments. « Aujourd’hui, ils sont nombreux les assurés qui ne comprennent pas cette révision. Y a-t-il eu toilettage de la liste, si oui, les confrères sont là pour recevoir des éléments d’appréciation pouvant les amener à mieux étayer sur les assurés, sur la nécessité de la révision. Dans la mesure où aucun assuré n’a intérêt à ce que l’AMO ou le RAMU croule, parce que des maliennes ou maliens sont en train d’en abuser à volonté », a-t-il dit.

Par ailleurs, le Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, le médecin Général Boubacar Dembélé a rappelé que des conventions ont été signées, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Assurance Maladie Obligatoire, entre la CANAM et les prestataires de santé « y approuvé par arrêté du ministre de tutelle. « Conformément aux dispositions du décret 10-577-PRM du 26 octobre 2010 fixant les délais de modalités des conclusions de conventions entre les prestataires de santé et la Caisse nationale d’Assurance Maladie, les annexes auxdites conventions, notamment la liste des médicaments et dispositifs médicaux sont mises à jour annuellement par la CANAM », souligne le DG de la CANAM.

Ibrahim Djitteye

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.