MEDIAS

Recouvrement de l’intégrité territoriale du Mali : Annifis désormais sous le contrôle total des FAMa

Depuis l’adoption de la résolution 2690 du conseil de sécurité des Nations unies mettant fin au mandat de la Minusma sur demande du Mali, l’armée malienne est à pied œuvre pour réoccuper toutes les emprises de la Minusma, y compris celles dans les localités sous contrôle des groupes armés indépendantistes. Après Ber, le mois d’Aout dernier, l’armée malienne vient de casser une autre opposition à sa progression fulgurante vers Kidal, le samedi 7 octobre 2023, à Annefis.  Cette localité vient d’être rajoutée à la liste des localités désormais sous le contrôle total des FAMa.

Les Forces armées maliennes ont récupéré le contrôle total de la ville d’Annefis, le samedi 7 octobre 2023. Une autre localité qui était sous le contrôle des groupes armés terroristes depuis plusieurs années. Ce nouvel exploit de l’armée malienne après celui de Ber, le mois d’Aout dernier, témoigne de l’engagement et de la détermination de l’état-major général des armées à récupérer toutes les emprises de la Minusma y comprises celles dans les zones sous le contrôle des rebelles et leurs complices terroristes.

Il faut savoir que depuis la validation par le conseil de sécurité des Nations unies, en juin dernier, à la demande du Mali de mettre un terme au mandat de la Minusma, les rebelles de Kidal, regroupés dans la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) marginalisant la montée en puissance de l’armée se sont dressés contre la réoccupation, par cette dernière, des emprises de la Minusma dans les localités sous leur contrôle. Ainsi beaucoup d’actions terroristes ont été posées aussi bien contre les Forces armées de défense et de sécurité que contre de paisibles citoyens. Ainsi, on note, l’attaque lâche et barbare contre le bateau Tombouctou, le 7 septembre 2023 suivie de plusieurs autres attaques contre des positions de l’armée malienne successivement à Gao, Bourem, Léré, Dioura pour ne citer que celles-ci. Mais toutes furent énergiquement neutralisées par la puissance de feu de l’armée malienne avec la récupération des armés et munitions.

D’ailleurs après leur défaite dans l’un de leurs plus grands fiefs au Mali (Ber) depuis 2013, les groupes armés terroristes ont encore tenté de stopper l’avancée fulgurante de l’armée malienne dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième de phase de la rétrocession des emprises de la Minusma à Annefis, à 112 km de la ville de Kidal.

En effet, dans son calendrier, la deuxième phase de rétrocession des bases de la Minusma concernant les localités de Tessalit, Aguelhok, Kidal Ansongo et Douentza a commencé le 1er septembre et s’étendra jusqu’au 31 décembre.

Avant la première phase a concerné les bases d’Ogossagou, Ber, Goundam et Ménaka du 1er au 31 août 2023.

Au total, la Mission Multidimentionnelle Integrée des Nations unies pour la stabilité au Mali (Minusma) avait 12 bases au Mali en plus de celle de Bamako.

Ces positions étaient reparties ainsi : secteur nord, Kidal, tessalit, Aguelhok ; secteur sud Bamako, Secteur Est, Gao Ménaka, Ansongo ; secteur Ouest (Tounbouctou, Ber, Goundam et au centre (Mopti, sévaré, Douentza.

Une autre défaite qui témoigne que rien ne pourra plus arrêter cette dynamique reconquête de l’intégrité territoriale du Mali   par son armée. D’ailleurs le Directeur de l’information et des relations publiques de l’armée, le Colonel-major Souleymane Dembélé a rappelé dans sa déclaration après cette forfaiture que l’objectif visé est de « rétablir l’autorité de l’état et de mettre un terme aux activités dangereuses menées par les groupes armés terroristes ».

Il faut noter que parallèlement à la reprise des bases de la Minusma, les FAMa poursuivent également leur mission de recherche et la destruction des groupes armés terroristes et leurs sanctuaires comme le témoignent les récentes opérations les Almoustrat, Nampala.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.