MEDIAS

Référendum constitutionnel au Mali : le résultat de l’institut de sondage GISSE note 1,90% en faveur du NON

A quelques jours des scrutins, l’institut de Sondage GISSE a présenté ses résultats concernant le sondage d’opinion respectivement sur le référendum, sur le niveau de connaissance ainsi que la motivation de la population sur le processus. C’était ce jeudi 15 juin 2023 à la maison de la presse à travers une conférence de presse. Selon les résultats du sondage le Oui l’emportera au référendum avec au minimum 74,92%.

Le sondage s’est déroulé du 12 au 14 juin 2023 par téléphone sur un échantillon de 1260 individus au niveau national.

L’enquête a été effectuée dans les régions : de Kayes avec 234 personnes interrogées, Koulikoro 148, Sikasso 234, Ségou 147, Mopti 121, Tombouctou 73, Gao 52 et le district de Bamako 251.

Parmi ces 1260 personnes sondées, 58,5% étaient des hommes, 41,5% étaient des femmes et l’âge de ces personnes était compris entre 18 ans à 56 ans et plus.

Les questions posées lors de ce sondage ont porté sur l’évolution de la situation générale du pays, la connaissance des paramètres du référendum sur le projet de la nouvelle constitution ainsi que les intentions de vote le dimanche 18 juin 2023.

En effet, la première question s’articulait sur la situation générale du pays durant les 3 mois derniers. A cette question, 78,8% ont estimé que la situation du Mali s’est améliorée. 11,8% pensent que la situation est restée le même, 9,1% pensent que ça s’est détérioré et 0,6% dise ne pas être en mesure de répondre.

S’agissant de la gestion actuelle du pays, 87% se disent satisfaits de la gestion alors que 12,2% se trouvent insatisfaits.

En ce qui concerne le projet de la nouvelle constitution, 98,4% de la population disent qu’ils ont entendu parler du projet et 1,6% ont répondu qu’ils n’ont pas entendu parler. Pour la date prévue pour le référendum, 78,8% ont laissé entendre qu’ils connaissent, et 20,2% disent qu’ils ne connaissent pas.

Parmi les 1 260 personnes sondées, 71,6% ont relaté qu’ils ont connaissance des objectifs du référendum et 28,4% ont martelé qu’ils n’ont pas connaissance.

Selon les résultats obtenus par le sondage de GISSE, 79, 2% des personnes sondées ont fait savoir qu’elles savent comment voter une fois à l’isoloir, et 20,8% ont fait savoir qu’elles ne connaissent pas comment voter.

À la question de savoir le niveau de satisfaction de la population sur la nouvelle constitution 81,5% étaient satisfaites, 4,9% étaient insatisfaites et 13,7% ne se sont pas prononcées sur le sujet.

Concernant le vote au référendum, 80% ont répondu favorable 10,5% n’étaient pas sûr et 9,5% étaient du côté du non.

Quant au vote en faveur du Oui 80,4 % ont répondu favorablement 3,5% ont mentionné qu’ils ne voteront pas et 16,0% étaient indécis ou voulaient rester confidentiel.

D’après les résultats du sondage de GISSE, 1,90% ont dit qu’ils vont voter pour le non car ils ne sont pas d’accord avec l’article de la laïcité, 0,4% ont dit qu’ils veulent éviter le piège des militaires, 0,06% ont relaté qu’ils n’étaient pas d’accord avec la non candidature double nationalité, 0,06% ont laissé entendre qu’ils ne vont pas voter car ils veulent que, le Colonel Assimi Goïta reste au pouvoir.

Ainsi, l’estimation du minimum par des méthodes statistiques a montré que le oui l’emportera avec 74,92% au minimum. La seule équation encore non résolue est le taux de participation au référendum.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.