MEDIASPOLITIQUE

Référendum constitutionnel : Les Forces du Changement pour la Refondation se mobilisent pour le OUI massif le 18 juin

Le dimanche 14 mai 2023, a eu lieu dans la salle Djely Baba Sissoko du Centre International de Conférences de Bamako (CICB), l’assemblée générale des Forces du Changement pour la refondation. Objectif : exprimer leur approbation pour l’adoption d’une nouvelle constitution au Mali. En effet, les groupes membres de cette coalition appellent les Maliens à voter « OUI » le 18 juin prochain.

Prévu le 19 mars 2023, le gouvernement de la transition malienne a fixé le vendredi 05 mai dernier, à travers un décret lu à la télévision nationale (ORTM) par le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, le Colonel Abdoulaye MAÏGA, l’élection référendaire pour l’adoption du projet de Constitution, le 18 juin prochain. Pour expliquer leur approbation à ce projet de nouvelle Constitution, la plateforme dénommée « les Forces du Changement pour la Refondation » a initiée, le dimanche 14 mai dernier, une Assemblée générale au CICB.

Cette plateforme de OUI pour le projet de la nouvelle Constitution est composée de plus d’une centaine des mouvements, associations, regroupements et partis politiques. La plateforme « les Forces du Changement pour la Refondation » se dite prête pour la victoire « massive » du « OUI », le 18 juin prochain. Elle appelle, le peuple Malien à sortir massivement à la date indiquée pour voter « OUI ».

Cette Assemblée générale de mobilisation pour le OUI massif au soir du 18 juin 2023, a enregistré la présence de plusieurs ministres de la République, des responsables des partis politiques et de la société civile.

Dans sa déclaration lue par M. Abdel Kader Maïga, les Forces du Changement pour la Refondation, ont rappelé que le projet de Constitution, issu des travaux de la Commission de finalisation, a été remis au Président de la Transition le 27 février 2023 qui l’a validé suivant le communiqué n°047 du Gouvernement de la Transition, rendu public le 15 mars 2023.

C’est pourquoi, explique Abdel Kader Maïga, « nous les Forces du Changement pour la Refondation, ayant pleinement adhéré au projet de nouvelle Constitution, avons décidé d’appeler à la mobilisation générale, tous nos militants et militantes et au-delà, toutes les Forces acquises au changement ce dimanche 14 mai 2023 pour que tous ensemble nous nous approprions ce projet de texte ».

Par ailleurs, rapporte le Porte-parole de la plateforme Abdel Kader Maïga, « il est vrai que le projet de Constitution, produit de larges concertations, a impliqué l’ensemble des acteurs sur tout le territoire. C’est le lieu de remercier ces hommes et ces femmes, tous maliens, qui ont rédigé ce projet de constitution ».

S’agissant de la question de la Laïcité décriée par certains religieux maliens, les Forces du Changement pour la Refondation rassurent : « Certains de nos compatriotes ont des réserves par rapport au projet de constitution à cause de la laïcité, ce qui est normal, mais voyons la définition de la laïcité dans ce projet de texte : la laïcité ne s’oppose pas à la religion et aux croyances. Elle a pour objectif de promouvoir et conforter le vivre-ensemble fondé sur la tolérance, le dialogue et la compréhension mutuelle ». Est-ce une source de polémique cette définition ?

Ibrahim Djitteye

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.