MEDIAS

Rencontre entre l’APPEL-Mali et la HAC : la régulation du secteur de la presse au cœur des échanges

Le vendredi 21 juillet 2023, une délégation de l’Association des Professionnels de la Presse en ligne au Mali (APPEL Mali) a été reçue en audience par le président de la Haute Autorité de la Communication du Mali pour établir un premier contact, voire échangé sur certaines informations dans le but de renforcer le professionnalisme dans le secteur.

Au cours de cette audience, plusieurs sujets étaient à l’autre du jour, notamment le projet de finalisation de la loi sur le régime et les délits de presse, la convention d’établissement de l’audiovisuel, le respect des grilles de programmes, la publicité mensongère dans le domaine de la médecine traditionnelle, la dégradation de la revue de presse par certains animateurs de radio, l’opérationnalisation de la convention collective et la surveillance de la presse écrite et en ligne. Prenant la parole, le président de la HAC, Gaoussou Coulibaly a assuré que les démarches sont en cours pour que le projet de loi soit adopté dans un bref délai. Cependant, Il a exprimé sa préoccupation concernant le non-respect de la convention d’établissement de l’audiovisuel et des grilles de programmes, montrant ainsi sa détermination à faire respecter les lois dans les jours à venir. « Pour y parvenir, je souhaite que les patrons de presse puissent s’unir pour former de véritables groupes de presse. Pour que la surveillance de la presse en ligne puisse réussir, la HAC travaillera en étroite collaboration avec l’APPEL-Mali afin d’améliorer ce secteur », a laissé entendre le président de la HAC. L’occasion a été saisie par le président Coulibaly pour féliciter l’APPEL-Mali en tant que l’une des principales fédérations « les plus actives, sérieuses et unies » dans le secteur. Quant au président de l’APPEL-Mali, il a expliqué les attentes de l’association concernant la pacification du secteur de la presse en ligne à travers la commission d’autorégulation. Modibo Fofana a également exprimé son souhait auprès du président de la HAC pour que le projet de finalisation de la loi sur le régime et les délits de presse soit adopté afin que le secteur de la presse en ligne soit pris en compte. Chose qui garantirait aux professionnels d’éviter d’être poursuivis en vertu de la loi réprimant la cybercriminalité.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.