MEDIASPOLITIQUE

Réussite de la transition : Les 65 communes du Miankala derrière les autorités

Les 65 communes du Miankala organisent, depuis le 14 janvier 2022, des journées de bénédictions pour la réussite de la transition. La phase finale a été tenue, le vendredi dernier, à Moribila, village d’origine du président de la transition, dans le cercle de San. Devant le premier ministre Choguel Kokalla Maïga, les miankans des 65 communes des cercles de Bla, San, Koutiala et Yorosso ont prié pour la réussite de la transition et réitéré leurs soutiens aux autorités.

Composé de 65 communes dont 36 du cercle de Koutiala, 13 de San, 9 de Yorosso et 7 de Bla, le Miankala a affirmé son soutien sans failles aux autorités de la transition. Il multiplie d’ailleurs les initiatives pour la réussite de cette phase transitoire.

Des journées de bénédictions depuis le 14 janvier

Plus de 4 millions de Maliens, selon des chiffres, ont manifesté leurs soutiens aux autorités de la transition suite aux sanctions jugées « illégales et illégitimes » de la CEDEAO et de l’UEMOA contre le Mali.

Les Miankans du Mali n’ont pas été indifférents à ces sanctions. Ils se sont opposés à ces attaques contre les autorités de la transition, le Mali en particulier et ont décidé de jouer leur rôle pour la réussite de la transition.

En effet, à l’initiative du mouvement ensemble pour le Mamala et du collectif des chefs de villages, le Miankala organise, depuis le 14 janvier, des journées de bénédictions pour la réussite de la transition à travers les 65 communes du Miankala. « Ces journées de bénédictions ont commencé depuis le 14 janvier à Kimpara, dans le cercle de San. C’est tout le Miakanla qui est concerné », a précisé le président de la commission d’organisation, Moussa Dembelé, qui a également indiqué que le Miankala est composé de 65 communes dont 36 du cercle de Koutiala, 13 de San, 9 de Yorosso et 7 de Bla. L’étape de Moribila, commune d’origine du président de la transition, est le couronnement de ces journées de bénédictions qui ont duré plus de deux (2) mois.

Le Miankala derrière les autorités de la transition

Une volonté totale et un engagement sans faille. C’est ce qu’ont démontré les Miankas du Mali à travers ces journées de bénédictions dont le premier ministre a participé à la phase finale, à Moribila.

Accueilli par une foule compacte à Moribila, le chef du gouvernement de la transition s’est d’abord rendu dans la famille du chef de canton de Moribila, famille du président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Ici, la joie de la famille Niémè Goïta (grand père du colonel Assimi Goïta), est énorme. Sa fierté aussi. Ce fut l’occasion pour les grands parents, tontons, tantes du président de la transition de réitérer leur soutien aux autorités de la transition, leur affection à l’endroit du premier ministre, collaborateur du colonel président.

Tour à tour, les responsables du Miankala ont formulé des bénédictions pour la réussite de la transition. Aussi, ont-ils réitéré leur soutien aux autorités.

Dans son intervention, le chef du village de Moribila, Daouda Goïta a exprimé toute sa reconnaissance au président de la transition et à son gouvernement pour l’espoir qu’ils donnent au peuple malien. A sa suite, le maire de commune rurale de Moribila, il a aussi formulé des vœux à l’endroit du Mali et des autorités de la transition. « Que Dieu bénisse le président de la transition et son gouvernement pour la réussite de la transition ; Qu’il aide les forces armées maliennes dans la lutte contre le terrorisme ; que Dieu détruise les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur », a-t-il déclaré devant le chef du gouvernement et des centaines de Miankas venus des 65 communes du Miankala.

Pour sa part, le porte-parole des chefs de village du Miankala, Sekou Sogoba, a fait la genèse des journées de bénédictions pour la réussite de la transition. Pour ce vieil homme, ces bénédictions seront, sans nul doute, exaucées. « Nos bénédictions seront exaucés car, nous Maliens, sommes de bonne foi », dit-il.

Le porte-parole des maires du Miankala, Kassoum Sogoba a salué, lui aussi, tout le Miankala pour la mobilisation pour la réussite de la transition. Pour ce dernier, les Maliens en général, les Miankas en particulier n’ont d’autres choix que de soutenir les autorités de la transition.

Cette cérémonie est le couronnement des journées de bénédictions entamées depuis le 14 janvier 2022, a déclaré la Marraine Mme Sanogo Aminata Mallé, Médiateur de la République, dans son intervention.

« Soutenez-nous et accompagnez-nous avec les bénédictions »

Message de reconnaissance et appel à un soutien. Ce sont les deux messages qui ressortent de l’intervention du premier ministre de la transition. Comme il le fait partout, le chef du gouvernement a exprimé sa reconnaissance au peuple malien pour son soutien ferme aux autorités de la transition. Aux populations du Miankala, il a transmis le message de reconnaissance du président de la transition et leur a demandé de redoubler les efforts pour la réussite de la transition.

Par ailleurs, le premier ministre a indiqué que les autorités de la transition ont peur que de Dieu et du peuple malien. « Nous n’avons peur que de Dieu et du peuple Malien », dit-il. Avec le soutien du peuple malien, il promet de vaincre l’ennemi.

Le chef du gouvernement a lancé deux messages aux Maliens. « Nous vous demandons deux choses : la bénédiction et le soutien. Soutenez-nous et accompagnez-nous avec les bénédictions », a plaidé Dr Choguel Kokalla Maïga.

Envoyé spécial Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.