MEDIAS

Salon des Médias au Mali : Une quarantaine de Pays au rendez-vous de la 3e édition

Le Mali abritera la 3e édition du Salon des médias du 30 Mai au 2 juin 2024 sous le thème : ” la professionnalisation des Médias au Mali et en Afrique”. Les travaux ont été officiellement lancés, le lundi 13 mai 2024 à la maison de la presse en présence du ministre de la communication de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Monsieur Alhamdou AG ILYÈNE et le représentant du ministre de la santé et du développement social, marraine de l’évènement. Selon Issa Kaba Sidibé, président de la commission d’organisation et son équipe, plus d’une quarantaine de pays ont confirmé de leur présence à la 3e édition du salon des médias.

Lancé il y a juste quelques années, le salon des médias est devenu un rendez-vous important et très particulier dans l’environnement médiatique du Mali. Son éclat rehausse d’édition en édition jusqu’à devenir aujourd’hui un événement à portée internationale contribuant à refaire du Mali un pays fréquentable après des années de méfiance causée par insécurité.

Un rendez-vous d’échanges et de réflexion sur les défis auxquels fait face le métier du journalisme en général. Selon les organisateurs, Issa Kaba Sidibé et son équipe, c’est plus d’une quarantaine de pays et 200 médias qui ont confirmé de leur présence à cette 3e édition du salon des médias parmi lesquels le Maroc et la Chine les pays invités d’honneur.

Placé sous le thème ” professionnalisation des Médias au Mali et en Afrique”, c’est une multitude d’activités qui sont au programme de cette 3e édition du salon des médias à savoir, entre autres, des émissions directes, des expositions, des panels avec un accent particulier sur les expériences des doyens et les techniciens de la presse, l’école du salon, etc.

Comme innovation, le salon des médias prévoit cette année des activités nocturnes telles que des soirées culturelles, la nuit du salon, une première depuis le lancement de cette activité.

Avec un zoom sur la professionnalisation des Médias au Mali et en Afrique, les organisateurs pensent que ce thème cadre bien avec les objectifs de la maison de la presse qui ne manque aucun effort pour rendre plus performante et professionnelle la presse malienne professionnelle.

En effet, le président de la maison de la presse M. Bandiougou Danté s’est réjoui que le salon des médias ait réussi en si peu de temps à devenir un cadre d’échanges et de réflexion entre les professionnels des médias du Mali, de la sous-région et du monde lors duquel de recommandations pertinentes sont faites pour servir de boussole aux gouvernants dans leur prise de décisions. Tout en saluant cette belle opportunité surtout pour un pays en crise comme le Mali, Bandiougou Danté souligne que la maison de la presse ne pouvait aucunement rester en marge d’une telle initiative.

De son côté, le ministre de la communication de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Monsieur Alhamdou AG ILYÈNE a profité de l’occasion pour remercier le rôle déterminant de la presse malienne dans la réussite du dialogue direct inter maliens pour la paix et la réconciliation nationale. En outre, il a rappelé aux organisateurs l’hospitalité légendaire qui doit être réservée à leurs confrères hôtes de la sous-région, d’Afrique et du monde. Le ministre n’a pas manqué d’inviter la presse malienne à se montrer surtout exemplaire durant le séjour des hôtes pour donner une bonne image de notre pays le Mali.

Pour rassurer le ministre, M. Hamidou Sampy PDG du groupe Creacom Afrique, et co-organisateur du Salon des médias a souligné que les médias ont conscience de leur rôle et de la responsabilité dont les médias disposent pour sortir le Mali de cette crise sombre de son histoire. Depuis sa première édition, rappelle-t-il, le salon se veut un espace ou les acteurs les acteurs doivent prendre conscience de leurs responsabilités. C’est pourquoi d’ailleurs selon lui, en plus d’être un cadre de concertation entre les professionnels des médias eux-mêmes, le salon des médias est également un cadre de rencontre avec l’ensemble des acteurs du monde économique, social et culturel.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.