Art & CultureMEDIASSOCIETE

Troisième édition de la Nuit de la jeunesse malienne : Promouvoir la paix et la réconciliation à travers son identité culturelle

Bamako abritera en mois de septembre prochain, la troisième édition de la nuit de la jeunesse malienne pour ne pas dire, le Grand Rendez-vous de la jeunesse Africaine à Bamako. Cette initiative visant à promouvoir la paix et la réconciliation nationale socle de paix et de stabilité est placée cette année sous le thème : « La réconciliation nationale, une affaire de tous les Maliens, qui suis-je ? ». Par ce thème, l’Association Panafricaine pour la Restauration de la Culture de Africaine (APRCA) entend situer le rôle et la responsabilité importante de nos Us et coutumes dans consolidation de la paix et du vivre ensemble.

Initié par l’Association Panafricaine pour la Restauration de la Culture Africaine (APRCA), la troisième édition de la nuit de la jeunesse malienne se tiendra le 22 septembre 2023 à Bamako. L’annonce a été faite par son président Djéli Madani Diabaté, non moins, président du Conseil National de la Jeunesse (CNJ) de la commune II du district de Bamako, le samedi 13 mai 2023, en présence des représentants de plusieurs associations de jeunes.

Un rendez-vous de la jeunesse panafricaine qui vise essentiellement à situer l’importance et le rôle de la tradition africaine dans la consolidation de paix et de la cohésion sociale.

Si le Mali en est arrivé là aujourd’hui, selon Djéli Madani Diabaté, c’est parce que majeur partie de la population a fait dos aux valeurs ancestrales qui prévoyaient beaucoup de dispositions de promotion et de préservation de la paix et de la cohésion en son sein. L’accent sur la jeunesse dans cet organigramme se définit par la frange importante de cette couche au sein de la société, mais aussi à cause de la vision lointaine de cette démarche de restructuration de la culture africaine dans la gestion des crises.

Selon les initiateurs, les efforts du gouvernement, doivent être activement soutenus, à travers aussi, des actions tant individuelles que collectives, de la jeunesse du pays dans la conservation de cet héritage culturel. Ainsi, la situation sociopolitique et sécuritaire de notre pays exige une implication totale et massive de l’ensemble des jeunes du Mali dans l’édification de notre patrie, rappelle le président Diabaté tout en soulignant : « c’est dans cette optique, que l’Association Panafricaine pour la Restauration de la Culture Africaine en collaboration avec plusieurs associations Juvéniles ont décidé d’initier ce projet d’évènement, selon lui, intitulé « LA NUIT DE LA JEUNESSE DU MALI » ».

Il faut savoir que parallèlement à la volonté de contribuer à la promotion de la Paix, la réconciliation nationale et le développement durable, cette initiative de l’Association Panafricaine pour la Restauration de la Culture Africaine, vise aussi à réunir la Jeunesse Malienne (Résidant et Diaspora) autour des questions facteurs et vecteurs de changement, de développement, de sécurité et Paix ; Valoriser l’art et la culture Malienne ; Mettre en évidence les diversités ethniques, socio-culturelles du Mali ; Promouvoir la cohésion, la réconciliation, les valeurs ancestrales comme les SINANKOUYA, LE DIATIGUIYA, LE KELENYA, et le vivre ensemble au Mali ; Inciter les jeunes à s’engager activement pour plus d’actions pour la sauvegarde de l’art et de la culture du Mali, à travers la consommation et l’utilisation de tenues Maliennes telle que le BOGOLAN ; Rendre hommage à tous ceux et celles qui, dans leurs milieux respectifs, se sont fait remarquer par leur engagement en faveur de la promotion de la jeunesse et Organiser une conférence débat avec des panels animés par des anciens Ministres de la jeunesse du Mali, les anciens présidents du CNJ, et d’autres experts en question de la promotion de la jeunesse etc.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.