ASSIMI GOÏTA A RABAT : La coopération militaire au cœur des échanges

Au cours de son déplacement officiel de 72 heures dans le Royaume chérifien, le Vice-Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta a effectué une série de visites à dominante militaire, ce vendredi 26 février 2021. Ainsi, il s’est successivement rendu à l’hôpital militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat, à l’Inspection des Services de Santé des Armées, à l’Etat-major Général des Forces Armées Royales et à l’Académie Royale d’Enseignement Militaire Supérieur de Kénitra.

A l’hôpital militaire Mohammed V, première étape de sa visite, une présentation a permis au Vice-Président de la Transition de s’imprégner des performances admirables de cet hôpital de niveau 4. Créer en 1999 avec une capacité de 900 lits extensible à 1200, il est devenu le fleuron de la médecine marocaine avec des équipements de dernière génération et du personnel hautement qualifié dans toutes les spécialités. En plus de ses missions de diagnostic et de soins, l’hôpital Mohammed V assure également des missions scientifiques, donc de recherche et d’expertise médicale.

Après l’inspection des Services de Santé des Forces Armées Royales, cap sur l’état-major général où l’accueil fut des plus chaleureux avec l’exécution des hymnes nationaux du Mali et du Maroc. A cette étape, trois présentations ont été faites sur la Direction générale des Services sociaux (DGSS), la Fondation Hassan II pour les œuvres sociales et l’Agence de Logements et d’Equipements des Militaires.

Les actions de toutes ces structures concourent au soutien des militaires et de leurs familles pour les aspects d’assistance sociale. Les avancées enregistrées par les Forces armées royales du Maroc sont énormes pour peu que l’on se réfère à la diversification des stratégies dans le domaine social.

Cette visite aura été fort utile, pour envisager des perspectives pour le Service social des Forces armées maliennes. A titre de rappel, c’est bien cette direction générale des Services sociaux qui a assuré la formation de 44 stagiaires du Mali qui assument de nos jours, la coordination de l’assistance sociale au sein des Armées.

Selon le Chef d’état-major général des Forces armées royales, la hiérarchie militaire accorde une place de choix aux structures à vocation sociale pour la simple raison que « le militaire doit être rassuré quant aux soins à apporter à sa famille qui est sa vraie base-arrière » avant d’estimer que « avoir un logement pour un militaire, est pour lui, un facteur de stabilité morale et psychologique ».

Appuyant les propos du Chef d’état-major des Forces armées royales, le Vice-Président de la Transition a laissé entendre que « l’existence et la performance de telles structures sont indispensables pour la bonne marche d’une armée. »

Très prochainement, des équipes maliennes se rendront au Maroc dans le but de tirer profit de l’expérience des Forces armées royales surtout à un moment où l’Armée malienne vient de lancer la construction de son premier hôpital militaire. Une structure dont l’existence révolutionnera sans doute la prise en charge et l’assistance socio-psychologique des militaires et de leurs familles.

En marge de cette visite, le Vice-Président a également rencontré les représentants de la communauté malienne établie au Maroc et dont certaines doléances ont retenu son attention.

 Source : Forces armées maliennes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *