Brèves du Jeudi 17 Juin 2021

Mise en place du gouvernement : L’EMK en colère

Le groupement politique Espoir Mali Koura n’est pas satisfait de la mise en place du gouvernement. Il dit n’avoir pas été consulté. Le mouvement dirigé par le cinéaste Cheick Oumar Sissoko a exprimé son mécontentement à travers un communiqué publié hier lundi.

Malgré qu’il soit membre fondateur du M5-RFP au sein duquel est issu le premier ministre Choguel Kokalla Maïga, l’EMK se dit non satisfait de la formation du gouvernement en place. Le mouvement dit prendre « acte de la formation du nouveau gouvernement de la transition dont le premier ministre a été choisi au sein du M5-RFP ». Mais il a précisé qu’il n’a été « ni consulté ni informé, encore moins associé au processus de formation de ce gouvernement ». Certainement mécontent de cet état de fait, l’EMK dit rester « fidèle à son objectif de construction du Mali dans une transition de rupture pour le changement ». Il a promis de poursuivre son rôle de contrôle et de veille citoyenne au sein du peuple malien.

Kadiolo : les paysans effrayés par l’apparition des chenilles

Dans la commune de Misseni, plus précisément dans le village de Dovong, les paysans sont inquiets du débarquement des chenilles destructrices de cultures. Les chenilles s’attaquent aux plantes de maïs, et au moins trois hectares ont déjà subit le sort, affirment les cultivateurs. La CMDT et la direction régionale de la protection des végétaux ont collecté et envoyé des échantillons à Bamako. D’autres quantités ont été signalées à Sièmè, un village voisin de Dovong.

Koulikoro : 01 mort et 04 blessés dans un accident de circulation

Une voiture pickup a percuté une moto cycliste au niveau du pont de Kayo, le 14 juin 2021 aux environs de 21 heures. L’incident a causé la mort d’un bébé et 04 blessés. A noter qu’un jour avant, deux graves accidents avaient attristé la ville de Koulikoro.

Ségou : 100 nouveaux parajuristes formés

Une formation a démarré le lundi dernier, à Ségou. Elle vise à consolider la capacité des apprenants sur le curriculum national de formation des parajuristes sur 14 modules, dont la décentralisation, les fonciers et l’état civil. L’objectif de cette session de formation de 100 nouveaux paras juriste, est de favoriser l’accès des populations du centre du Mali aux droits et à la justice et créer des liens nécessaires pour la bonne lutte contre l’impunité. Les adhérents sont venus de San, Mopti, Bandiagara, Ségou et Douentza. Rappelons que ladite formation a été organisée par l’association Dèmè-so en collaboration avec l’union européenne.

Ansongo : 02 troupeaux de vaches emportés

Dans le village d’Herba, à 15 km d’Ansongo, dans la commune de Bourra 02 troupeaux de vaches ont été emportés ce lundi 14 juin 2021, par individus armés non identifiés à moto. Selon des sources, les habitants du village ont été menacés par les assaillants avant de commettre leur forfait. A noter qu’ils n’ont toujours pas de nouvelles des huit humanitaires disparus depuis plus d’une semaine.

Tombouctou : plus de 276.000 enfants vaccinés contre la poliomyélite

Dans la région de Tombouctou, plus de 276.000 enfants âgés de 0 à 05 ans, soit un taux de 99,19% ont été vaccinés pendant les journées locales de vaccination préventive contre la poliomyélite. Ce taux a été révélé lors de la journée de restitution organisée ce mardi 15 juin 2021, par la direction régionale sanitaire. La vaccination avait pour objectif l’éradication de la poliomyélite.

Gao : des femmes de médias outillées en genre journalistique

Une séance de formation des femmes de médias en genre journalistique a débuté le mardi dernier dans la région de Gao. Renforcer la capacité des femmes de médias de la région de Gao en genre journalistique est l’objectif de l’atelier de ce réseau. La formation s’étendra sur 03 jours, et les femmes de médias venues des cercles de Gao consolideront leur capacité sur les techniques d’animation et de journalisme sensible aux conflits. La formation marque le lancement des activités du réseau. La formation se déroule sous le financement de la MINUSMA et est estimé à une valeur de 26 millions de FCFA.

Bamako : bientôt l’ouverture d’un laboratoire d’analyse des eaux usées à Bamako

L’inauguration d’un laboratoire d’analyse des eaux usées a eu lieu ce mardi, 15 juin 2021, à Bamako. La station de traitement des boues de vidange sera bientôt opérationnelle. L’objectif c’est d’éviter les déversements désordonnés des eaux usées dans la nature affirment les responsables de l’Agence National de Gestion des Stations d’Epuration du Mali.

Lutte contre la Covid-19 : le chef d’état-major de l’armée de l’air lance le ton

La séance de vaccination contre la covid-19, se poursuit dans les normes au niveau des Forces de Défense et de Sécurité maliennes. Le colonel Alou BOÏ Diarra, le Chef d’Etat-Major de l’armée de l’air et certains membres de son équipe ont été vacciné, ce mercredi 16 juin 2021 à l’hôpital du Génie militaire. Par ailleurs le médecin Colonel Aboubacar Traoré, le Colonel Souleymane Dembélé, le directeur de la DIRPA et le Coordinateur de la cellule sectorielle de lutte contre le VIH/sida Ministère de la défense et des Anciens combattants ont aussi pris part à la vaccination. Le médecin chef a profité de l’occasion pour lancer un appel aux militaires et leurs familles à se faire vacciner.

FAMa : prise de contact entre le MDAC avec les CME et directeurs services

Sadio Camara, ministre de la Défense et des Anciens Combattants a tenu une réunion de prise de contact avec les Chefs d’Etat-major et les directeurs de services relevant de son département, ce mardi 15 juin 2021, dans la salle de conférence dudit ministère. Le Général de Brigade Oumar Diarra a félicité le ministre pour sa prorogation à la tête du département de la défense. Il a aussi annoncé que leur vision se prononce aux alentours d’une armée nationale forte. L’objectif des FAMA est d’assurer de manière autonome la défense souveraine du territoire national et encourager les intérêts radicaux du pays.

Le CEMGA a fait le compte rendu des efforts en cours au niveau des Etats-majors et Directions de Services et a reconnus les efforts du MDAC dans la consolidation des capacités de ces structures.

Sénégal : la maison paternelle du président brulée

L’incident s’est déroulé à N’douloumadji dans la région de Matam, le mardi dernier. La population en colère a saccagé et brulé à l’aide des pneus la maison paternelle du président Macky Sall. La cause de cet acte selon des sources est que « la population est frustrée car le président ne vient pas rendre visite dans son village natal, cependant qu’il fait le tour des autres villages. » alors que cette décision vient du protocole du chef d’Etat qui a décidé que le président ne passera plus par son village natal.

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *