Brèves du Vendredi 18 Juin 2021

Almoustarat : le prix des denrées alimentaires en hausse

Le cercle d’Almoustarat a récemment connu une augmentation de prix de denrées alimentaires, précisément le riz. Le sac de 50 kilogrammes qui était vendu à 22 milles FCFA passe maintenant à 25 milles FCFA. Pour ce qui est de la viande, le kilogramme est vendu toujours à 3 milles FCFA.

Gao : des femmes formées sur la résolution 1325 de l’accord de  paix

Une séance de formation sur la résolution 1325 de l’accord de la paix a débuté le mercredi 16 juin 2021, dans la région de Gao. L’objectif de la formation, c’est de former les femmes à être formatrices sur la résolution 1325 de l’accord pour la paix issue du processus d’Alger. A noter que la session de formation a été organisée par Musonet sous le financement de la MINUSMA.

Sikasso : des personnes sensibilisées sur le dépistage collectif du VIH

Un dialogue sur le dépistage collectif du VIH et dispensation communautaire des antirétroviraux (ARV) s’est tenu à Sikasso. Une cinquantaine de spécialistes sanitaires de la région ont pris part à la rencontre. D’après les initiateurs, la réunion avait pour objectif de renforcer la mise en place des approches différenciées des services VIH au Mali, en vue d’accélérer la réalisation « des trois 90 ». Rappelons que la rencontre est financée par ONUSIDA.

Bafoulabe : Le projet « Yélen » lancé

Le projet « Yélen » conçu pour une durée de 04 années a été officiellement lancé ce mardi 15 juin 2021 à Bafoulabe. Le projet vise essentiellement la santé maternelle et néo-natale. La valeur dudit projet est estimée à 8 milliards de FCFA, et sera orienté par l’Association Malienne pour le Développement Communautaire (AMADECOM). Il sera réalisé dans le district sanitaire d’Oussoubidianga et celui de Bafoulabe.

Ansongo : Deux camions braqués par des bandits

Des individus armés non identifiés sur des motos ont braqué dans la matinée du 17 juin 2021, deux camions en partance à Bara. Selon les témoins, les bandits ont contraint les deux chauffeurs à emmener les camions en brousse, mais l’un des deux camions est tombé en panne. Au même moment, un camion Caterpillar qui travaille pour une entreprise des travaux routiers a été enlevé à Bara, par aussi des individus armés non identifiés à moto aussi.

Kayes : la migration irrégulière au cœur d’une rencontre

Une rencontre sur la problématique de la migration irrégulière s’est tenue le 16 juin 2021, à Marena Tringa. L’objectif de la rencontre était d’informer et de sensibiliser les populations des cercles de Kayes et de Yelimane sur les inconvénients de la migration irrégulière. La séance organisée par le Consortium AMRK/VARIDL entre dans le cadre du projet d’informations et de sensibilisation sur les dangers et méfaits de la migration irrégulière et de promouvoir la libre circulation dans l’espace CEDEAO. A noter que l’activité a été financée par l’Union européenne à travers la collaboration Espagnole.

Yorosso : Le programme gouvernemental de transfert monétaire pointe plus de 764 familles

Dans la commune de Yorosso, plus de dix villages seront bénéficières d’une aide d’urgence du programme gouvernemental de transfère monétaire. L’information a été donnée ce mardi 15 juin 2021, l’ors d’une rencontre des commissions villageoises d’indentification des bénéficiaires. Ce programme s’inscrit dans le cadre des filets sociaux « djiguisèmè Jiri » financé par la banque mondiale.

Koury : manque de certains légumes au marché

En plus de la hausse de prix de certains légumes, ils sont aussi devenus très rare sur le marché certifie la population de Koury. Le petit panier de tomate vendu à 300 F le mois dernier est donnée à 500f aujourd’hui. Des légumes comme les carottes, les betteraves se font rares sur les marchés.  Cette rareté s’explique par le début de l’hivernage avec une diminution du jardinage aux profits des travaux champêtres, évoquent les vendeurs.

Koutiala : Le projet d’amélioration sécuritaire et alimentaire lancé

Le projet d’amélioration et de sécurité dans les régions Ségou et Sikasso a été lancé ce mardi 16 juin 2021, à Koutiala regroupant une soixantaine de Producteurs agricoles. Les chefs de villages, des représentant de la société civil, et des services techniques des régions ont pris part à la cérémonie du lancement. Le projet concerne 16 villages et touche plus de 70 milles personnes dont 41 femmes pour 900 hectares. Il durera 2 ans sous le financement de l’ONG AMEDD.

Nord Mali : Des femmes sollicitent le retour de l’État

Les femmes du nord du Mali sollicitent la réapparition de l’État sur le territoire national et l’application de l’accord de paix et la réconciliation. C’est l’une des requêtes sorties de la réunion des responsables du projet Afrique-Caraïbe-Europe Conseil et des femmes de Tombouctou et Gao sur la gérance des répliques. La restauration des interversions a eu lieu le mardi 10 juin 2021, à Bamako. Selon les responsables, le projet a pour objectif d’impliquer les femmes dans la construction de la paix et la cohésion nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *