EnvironnementMEDIAS

Coproduction de la sécurité dans un environnement complexe : ADD et le RENEDEP outillent les Comités Consultatifs de Sécurité (CCS) de Bamako

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme « Just Futur », le consortium Aide au Développement Durable (ADD) et le Réseau National Pour l’Eveil Démocratique et Patriotique (RENEDEP) a initié, à l’attention des Membres des Comités Consultatifs de Sécurité (CCS) du district de Bamako et des forces de sécurité, un atelier de renforcement de leurs capacités, notamment, sur la coproduction de la sécurité dans un environnement complexe. C’était du 11 au 12 octobre 2023 au gouvernorat du district de Bamako, sous la présidence M. Abdoulaye Coulibaly, gouverneur du district.

Durant deux (02) jours, les 11 et 12 octobre 2023, les participants se sont penchés, sur la stratégie de réforme du secteur de la Sécurité (RSS) en général et plus particulièrement sur la coproduction de la sécurité dans un environnement complexe. En effet, il était question de Renforcer les connaissances et compétences des membres du comité consultatif de sécurité du District de Bamako sur la coproduction de la sécurité dans un environnement complexe en général, Présenter aux membres du Comité Consultatif de Sécurité (CCS) du District de Bamako le contexte de la RSS au Mali ; Expliquer le processus de la Réforme du Secteur de la Sécurité au Mali ; Expliquer le concept de coproduction de la sécurité ; Faire connaître les Rôles et Responsabilités des CCS; Expliquer l’importance de la participation des femmes et des jeunes dans la gouvernance du secteur de la sécurité; Partager les outils de monitoring de sécurité ; Partager les expériences du consortium ADD et du RENEDEP en matière de contribution au processus de la RSS dans la région de Gao, plus spécifiquement.

Tels sont les principaux objectifs visés par cette session d’appropriation et de partage d’expériences initiée, les 11 et 12 octobre 2023, par le consortium Aide au Développement Durable (ADD) et le Réseau National Pour l’Eveil Démocratique et Patriotique (RENEDEP) à travers son programme « Just Futur ».

Dans le contexte actuel d’insécurité accrue dont vit le Mali depuis une décennie, les cibles de cette session de renforcement des capacités étaient les membres des Comités Consultatifs de Sécurité (CCS) de Bamako et les forces de défense et de sécurité.

Cette initiative vise à apporter leur contribution aux efforts des plus hautes autorités dans le cadre de la gestion de la complexe question de sécurité dans notre pays.

Dans son allocution, le représentant du conseil communal de la commune IV du district de Bamako s’est réjoui de cette initiative du Consortium Aide au Développement Durable (ADD) et le Réseau National pour l’Eveil Démocratique et Patriotique (RENEDEP) avec le soutien du Réseau Africain du Secteur de la Sécurité (ASSN).

Il estime que c’est seulement en impliquant la population dans la gestion des questions sécuritaires qu’on pourra gagner le pari contre l’insécurité.

Après lui, le représentant Just futur, M. Kalilou Sidibé a détaillé la mission du projet « Just Futur ». Une occasion pour lui de mettre l’accent « police de proximité » un des fruits de la décontraction de la sécurité qui a permis aujourd’hui, selon lui, d’apporter des réponses précises aux besoins de sécurité de la population à partir de la base.

C’est pourquoi, au-delà de la lutte contre l’insécurité et la criminalité transnationale dont le Mali est engagé depuis une dizaine d’années, le gouverneur du district de Bamako, M. Abdoulaye Coulibaly n’a pas manqué de rappeler la menace du banditisme et de la criminalité dans plusieurs centres urbains qu’il faille également apporter des solutions appropriées d’où les nombreuses initiatives de réformes du secteur de la sécurité impliquant les populations.

Au terme de ce séminaire de formation, le consortium Aide au Développement Durable (ADD) et le Réseau National Pour l’Eveil Démocratique et Patriotique (RENEDEP) s’attend à ce que les participants ont, respectivement, pris connaissance du contexte de la RS5 au Mall; le processus de la Réforme du Secteur de la Sécurité au Mali est présenté et compris ; le concept de coproduction de la sécurité est expliqué et compris et compris ; Les Rôles et Responsabilités des CCS sont discutés et compris ; L’importance de la participation des femmes et des jeunes dans la gouvernance du secteur de la sécurité est expliquée et comprise ; Les outils de monitoring de sécurité sont partagés et compris ; Les expériences du Consortium ADD et du RENEDEP en matière de contribution au processus de la RSS à Gao sont partagées.

Il faut noter que, Just futur est une initiative qui œuvre dans 7 pays africains dont le Mali plus l’Afghanistan pour soutenir entre autres les initiatives sur la sécurité, la justice et l’inclusion, surtout, des femmes et des jeunes. Dans sa démarche elle lutte pour le rapprochement de l’administration de la justice aux justiciables ainsi que l’implication des populations dans la gestion de leur sécurité.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.