France-Sénégal : l’ex joueur du PSG Jean-Pierre Adams est décédé

Jean-Pierre Adams, l’ex-jouer du PSG et des bleus, après avoir passé la majeure partie de sa vie en coma, est finalement décédé le lundi 6 septembre à l’hôpital de Nîmes, à l’âge de 73ans.

Né le 10 mars 1948 à Dakar, Adams a passé la grande partie de son enfance en France, et c’est dans le club de l’Entente Bagneaux-Fontainebleu-Nemours (1967-1970) que le défenseur se fait remarquer.

Il a été vice-champion de France amateurs en 1968 et 1969, avant de rejoindre Nîmes (1970-1973) il était un défenseur hors pair de son époque.

Tout a basculé pour lui un 17 mars 1982, alors qu’il devrait subir une opération au niveau du genou présentée comme bénigne. Une opération qui pourtant banal, a finalement mis à l’eau la carrière du footballeur. Il avait été victime d’une erreur médicale à la suite d’une banale opération du genou. Adams ne pouvait plus jamais marcher, ni parler, encore moins se déplacer seule.

Le footballeur Français Jean-Pierre Adams plongé dans le coma à l’âge de 34 ans. Depuis 1982, il vivait dans un état végétatif, plus de 39ans. Devenu grand-père, il a été toujours plongé dans un profond coma. Toutes ces années, il avait toujours été épaulé par sa femme Bernadette. Le couple vivait dans le sud de la France.

Il a dû passer sous le canif pour éviter que le genou ne lui fasse trop mal. Il était loin de se douter que l’opération allait changer sa vie de façon aussi dramatique.

« Tout va bien je suis en forme c’est à 11h que je vais être opéré pense à moi quand même, vient me chercher dans huit jours, et n’oublie pas d’amener avec toi, une paire de béquille ! » tels étaient les dernières phrases du footballeur à sa femme avant son opération en 1982 qui ne savait nullement pas que l’opération allait mal se passer.

Durant sa carrière, Jean-Pierre Adams a été vice-champion de France avec Nîmes, il a disputé 251 matchs en D1 et y a inscrit 24 buts. Sélectionné à 22 reprises en équipe de France, malgré sa courte carrière internationale avec les Bleus, il a ça même marqué l’histoire de l’équipe de France à travers son association Marius Trésor, formant une charnière centrale défensive redoutable surnommée « la garde noire ».

Pour une simple hospitalisation à Lyon, une erreur de dosage dans l’anesthésie qui prive le cerveau d’oxygène pendant quelque seconde, a basculé la vie de Adams à jamais. Il meurt dans les bras de sa femme au CHU de Nîmes le lundi 6 septembre laissant cette dernière veuve avec deux fils.

Tioumbè Adeline Tolofoudié (stagiaire)

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *