Lutte contre le blanchiment des capitaux : Le Commissaire divisionnaire de police Amara Doumbia nommé membre de la CENTIF

Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment des capitaux, le Commissaire divisionnaire de police Amara Doumbia est désormais membre de la Cellule national de traitement des informations financières (CENTIF) en remplacement de l’actuel DG de la police nationale suivant le Décret N°0318 du 13 mai 2021. Rappelons qu’il était en charge du Commissariat de police Kalabancoro depuis le 10 janvier 2020 au 12 Avril 2021.

Le Commissaire divisionnaire de police Amara est né en décembre 1976 à Bamako. Ce polyglotte est diplômé d’une Maîtrise en gestion de la Faculté des sciences juridiques et économiques (FSJE) avec mention assez bien en 2002.

Ainsi, à l’issue du concours d’entrée à la Police nationale, il intègre l’Ecole nationale de police Amadou Touré dit Gandhi (2005). Après sa sortie en 2006, il a occupé le poste de Chef de section chargé de la Voie publique du Commissariat de police du 4ème arrondissement de février 2008 au 14 janvier 2009, avant d’être nommé Commissaire adjoint du Commissariat du 15ème arrondissement.

Après un stage à l’Académie de la police égyptienne au Centre de recherches de la Police de septembre à octobre 2009 sur la lutte contre les crimes de fonds public, il a été nommé Chef de section chargé des marchés publics, des conventions et baux à la Direction des Finances et du Matériel du Ministère de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile de 2011 à 2012.

En 2012, il a entamé une longue et riche carrière dans le Système des Nations Unies notamment au Congo en qualité de Team leader Officer dans la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (Monusco).

De 2015-2016, il a été nommé adjoint au Chef de secteur UNPOL de Bukavu en charge des Operations, Province du Sud kivu, avant d’être nommé chef de Secteur de la composante UNPOL de Kalemie, Province du Tanganyika au sein de la Mission des Nations Unies Pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (Monusco) jusqu’en 2017.

Après avoir relevé plusieurs défis sécuritaires de concert avec ses homologues, il a initié plusieurs projets à impact rapide (QIP’s) financés par la Monusco au profit de la Police nationale congolaise ayant contribué de façon significatif au renforcement de la capacité opérationnelle de la Police nationale congolaise et à la sécurisation de la population.

Le Chef Secteur Amara Doumbia a quitté la RDC avec une lettre de satisfaction et de recommandation décernée par les plus hautes autorités de la Police nationale congolaise.

De retour au bercail, il a été nommé Chef de division administratif, des Affaires Sociales et Scolaires de la Direction régionale de la Police nationale du district de Bamako de juin 2017 à octobre 2017, avant d’être nommé Commissaire en charge de la ville de Bandiagara d’octobre 2017 en août 2018.

En août 2018, il retourne en Haïti comme Conseiller en administration finances Budget auprès de la Direction générale de la Police haïtienne où sa contribution remarquable dans cette mission spéciale de la Mission pour l’appui à la justice en Haïti reste gravée dans les annales de l’administration onusienne. Aussi, il a dirigé plusieurs thématiques d’encadrement au profit de ses homologues haïtiens. Concomitamment, il assurait la fonction de Commandant du contingent malien au sein de la MINUJUSTH jusqu’en Septembre 2019.

Il a mis à profit ses séjours à l’étranger au cours de ses nombreuses missions dans les systèmes des Nations Unies, pour s’inscrire au sein de la prestigieuse École des sciences de gestion (ESG) de l’UQAM au Canada où il a décroché avec brio un Master en Administration des Affaires (MBA) en 2019. Ainsi, il est de nos jours le seul fonctionnaire de la Police malienne, détenteur du MBA de cette prestigieuse école (ESG-UQAM) de l’Université du Québec à Montréal.

Sur le plan Nationale, plusieurs exploits sont à son actif dont la saisie de 1,5 tonnes de cannabis, l’interpellation de plusieurs assassins à Kalabancoro, l’interpellation des violeurs en bande qui sévissaient sur la route de l’aéroport … Les habitants de Kalabancoro garderont un très bon souvenir de son récent passage à la tête du Commissariat de police de Kalabancoro.

Au-delà de ses qualités professionnelles, il est connu pour sa ponctualité, son sens élevé de responsabilité, de fermeté, de courtoisie et de sociabilité. Cadre intelligent, sobre et pétri d’expériences avérées sur le plan national et international, le Commissaire divisionnaire de police Amara Doumbia, mettra la somme de ces expériences professionnelles à la disposition de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) pour l’atteinte des objectifs qui lui sont assignés.

Notons qu’il remplace à poste l’actuel Directeur général de la police nationale, le Contrôleur général Soulaïmane Traoré qui occupait ce poste jusqu’à sa nomination.

Mama PAGA

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *