Saignée considérable dans le sahel : Les frappes réussies de Barkhane !

À la veille de la visite de la ministre française des Armées dans le sahel, la force Barkhane neutralise une cinquantaine de terroristes au Mali.

« Le 30 octobre au Mali, la force Barkhane a réalisé une opération mettant hors d’état de nuire plus de 50 djihadistes, confisquant également leurs matériels et armements », a annoncé Florence Parly, ministre française des Armées sur son compte Twitter, lundi 2 novembre 2020. Selon elle, cette opération de grande envergure entre dans le cadre de la sécurisation du territoire français par ses militaires. Cette annonce a été faite alors que la ministre Parly arrivait en visite au Niger et au Mali.

Selon madame Parly, « cette action porte un coup significatif à un groupe terroriste affilié à Al-Qaïda, la katiba d’Ansarul Islam, opérant dans la région de Boulikessi, près de la frontière avec le Burkina Faso». Ce n’est pas tout, appréciant ce succès sur les groupes terroristes, Florence Parly souligne :«Alors que les autorités de transition malienne ont réaffirmé leur engagement dans la lutte contre le terrorisme, ce succès tactique nous montre une fois de plus que les groupes terroristes ne peuvent pas agir impunément face à nos forces».

Revenant sur le film de l’opération, la ministre française des Armées précise que ses combattants ont d’abord repéré par leurs drones une colonne de djihadistes à moto. « Ces motos se sont ensuite groupées et dissimulées sous les arbres », a-t-elle souligné avant de poursuivre en ces termes : « Nous avions deux Mirages dans la zone, Barkhane a immédiatement déclenché l’opération et a lancé une frappe».

Le bilan de cette opération : une cinquantaine d’armes saisies et une trentaine de motos détruites en plus de la cinquantaine de djihadistes tués.

Fousseni Togola

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *