Chronogramme électoral, réformes politiques et institutionnelles du Mali : Le gouvernement reçoit les partis politiques

Le centre de formation des collectivités territoriales a abrité, mardi 28 juin 2022, une rencontre d’échanges entre le gouvernement et les partis politiques. Objectif : trouver un chronogramme consensuel pour la tenue des prochaines élections et la réussite des réformes politiques et institutionnelles à mener pour la refondation du pays.

Cette concertation entre dans le cadre de la relance du dialogue entre les Maliens. La rencontre avait pour but d’échanger sur le projet du chronogramme électoral et les réformes politiques et institutionnelles majeures à réaliser avant la fin de la transition. L’évènement a été organisé par les ministères de l’Administration territoriale ; de la Refondation de l’Etat, chargé des relations avec les institutions et le ministère délégué auprès du premier ministre, Chargé des réformes politiques et institutionnelles.

Ainsi, peut-on le dire, la présente rencontre traduit la volonté et l’engagement des plus hautes autorités à obtenir l’inclusivité et le consensus, non seulement autour du chronogramme électoral, mais aussi et surtout autour des réformes politiques et institutionnelles majeures à mener pour la refondation de l’Etat. Cela, pour l’organisation des élections transparentes, crédibles et apaisées, gage d’un retour à l’ordre constitutionnel. Selon les informations, le dispositif de suivi du chronogramme, créé par un arrêté international et impliquant la communauté internationale doit être présenté au cours de cette rencontre. Conformément au chronogramme des élections, proposé par le gouvernement au cours de cette réunion, il ressort que le referendum est prévu pour le mars 2023.Ainsi, l’élection des conseillers des Collectivités territoriales est prévue pour le juin 2023. Les élections législatives sont prévues pour le mois d’octobre 2023 (1er tour) et le mois de novembre 2023, pour le second tour. Aussi, convient-il de retenir, les élections présidentielles sont prévues pour le février 2024.A préciser que la durée de la transition a été prorogée de 24 mois par les autorités.

Aissata Maiga, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.